Ukraine : 3 oligarques juifs, proches de Poutine, démissionnent du Genesis Group

Politique

mise à jour le 21/03/22

Selon le site Jewish Telegraphic Agency, les milliardaires russes Mikhail Fridman, Petr Aven et German Khan ont démissionné du conseil d’administration du Genesis Philanthropy Group (GPG), une organisation caritative qu’ils avaient fondée afin de réunir de l’argent pour soutenir les Juifs et le développement de la communauté juive dans le monde.


L’annonce a été faite dans un communiqué de Genesis Philanthropy Group (GPG) « Depuis notre fondation,  Mikhail Fridman, Petr Aven et German Khan  ont été les moteurs de notre capacité à renforcer l’engagement juif dans le monde, et chacun est personnellement profondément passionné par un avenir juif radieux. Afin d’assurer la capacité de GPG à rester fidèle à sa mission et à bâtir sur les fondations que nous avons créées au cours des quinze dernières années, tous les trois ont démissionné du conseil d’administration. »

Ces déclarations interviennent après les sanctions infligées par l’Union européenne contre les intérêts en Russie. Les trois oligarques juifs ont évidemment été frappés par les sanctions et sont soupçonnés de liens avec le président russe Vladimir Poutine.

Gennady Gazin, président du conseil GPG, et Marina Yudborovsky, PDG du GPG, soulignent la tragédie de la guerre en Ukraine et annoncent s’engager à aider financièrement le pays. « Comme vous, nous tous chez GPG sommes horrifiés par la guerre en Ukraine et consternés par les pertes de vies humaines et les destructions inutiles que les combats incessants infligent à la région. Nous avons récemment annoncé une série de subventions pour répondre aux besoins humanitaires en Ukraine. Nous disposons des ressources financières nécessaires pour nous assurer que l’annonce ci-dessous n’aura pas d’incidence sur ces subventions ou sur tout autre engagement que nous avons déjà pris. Notre personnel dévoué continuera d’être en contact étroit avec chacun de nos partenaires et bénéficiaires du monde entier, alors que nous ouvrons la voie à suivre en ces temps difficiles. »

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !