Le grand cirque de la vaccination : un médecin se vante d’avoir gagné 7 000 € en une journée

Économie, Politique, Santé

mise à jour le 19/04/21

Un médecin s’étant targué d’avoir gagné 7 000 € en une journée de vaccination tarifée à l’acte, les médias (Franceinfo, Le Midi Libre…) ont sauté sur l’info. Ils s’insurgent contre la tarification à l’acte (T2A). Pourtant, jusqu’à présent ils ne critiquaient pas ce système qui a réussi à endetter tous les hôpitaux. Dans le cas de la vaccination anti-Covid-19, ils sont contre. La Sécurité Sociale a donc décidé de mettre un terme à la tarification à l’acte dans ce cadre. Ah mais !

Les médecins perdent le contrôle des prescriptions  

Y aurait-il une campagne médiatique contre les médecins ? L’état d’urgence sanitaire qui interdit de prescrire un traitement du Covid (l’hydroxychloroquine) a déjà supprimé leur liberté de prescription. A présent, ils perdent le monopole de prescription des vaccins. En effet, depuis le 26 mars, les infirmiers peuvent les prescrire à leur place. 

Avant que l’infirmier ou l’infirmière lui injecte une dose, le patient doit recevoir toute information sur le produit qui va lui être injecté : « Ce qui est exigé, c’est que la personne qui se fait vacciner ait reçu une information claire, loyale, appropriée et ne s’oppose pas à être vaccinée. » Désormais, pour accélérer la cadence, il ne sera plus nécessaire dans les centres de vaccination que le médecin présent voit le patient.

Tout le monde vaccine : étudiants, retraités, vétérinaires, dentistes !

Le ministre de la Santé a appelé «  les étudiants en santé et tous les professionnels de santé jeunes retraités à prêter main-forte pour la vaccination ». «  Nous avons besoin de bras, d’énergie, nous avons besoin de tout le monde. Il est trop tôt pour relâcher nos efforts et il est trop tard pour abandonner. Nous allons le faire, nous allons y arriver », a-t-il ajouté, précisant que les vétérinaires et dentistes vont être associés à la campagne de vaccination.

Que coûte la vaccination ?

Avec une préconsultation vaccinale à 25 euros, à laquelle s’ajoutent 5,40 euros pour l’inscription au fichier national Vaccin Covid-19, le tarif s’affiche à 30,40 euros pour chaque patient (à 44,60 euros le week-end).

Les médecins seront désormais payés au forfait : 420 € par demi-journée ; les infirmiers 220 € par demi-journée. Infirmiers retraités ou sans activité n’auront droit qu’à un forfait de 24 € de 8 h à 20 heures, l’équivalent de 2 € de l’heure). Ils vont se battre pour décrocher le job !

Le paiement à l’acte demeure pour les infirmiers lors des vaccinations à domicile : 12,20 € (6,30 € + frais de déplacement 2,50 € + Indemnité kilométrique à pied ou à ski 3,40 €).

En cas de pépin, c’est l’État qui paie !

Tous les professionnels de santé qui pratiquent les vaccinations, quel que soit leur statut, bénéficient de la protection fonctionnelle, ainsi que toutes les personnes qui participent à l’organisation et au fonctionnement des centres. C’est l’Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux qui paiera. Pour le personnel médical réquisitionné, ce sera l’État qui paiera.

Objectif du CoronaCircus : la dette !

La vaccination anti-Covid tous azimuts va coûter 4,3 milliards à la Sécurité sociale. Entre emprunts, dettes, dépenses abusives (Santé  publique France), le déficit volontairement creusé de la Sécurité sociale s’élèverait à 41 milliards d’euros. Le système de la dette pour soumettre les populations est en Marche !

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !