Dieudonné s’excuse auprès de la communauté juive : de la sincérité ou de la stratégie de communication ?

Insolite, Politique

mise à jour le 11/01/23

C’est une annonce qui a pris tout le monde de court, l’humoriste Dieudonné, reconnu comme le meilleurs dans le milieu du spectacle, a publié une lettre d’excuse le 10 janvier 2022 sur le site internet du magazine franco-israélien « Israël Magazine », s’excusant auprès de ceux qu’il a pu blesser, en particulier envers les membres de la communauté juive.


Invité sur le plateau de TPMP, le rédacteur en chef du magazine, André Darmon, explique sa décision de publier la lettre, indiquant qu’il avait initialement prévu de rencontrer Dieudonné et Francis Lalanne mais a finalement choisi de faire écrire l’excuse directement à la communauté juive par l’humoriste : « J’ai décidé, après relecture bien sûr, de publier ce texte de Dieudonné que j’étais censé rencontrer ce soir à Paris, avec Francis Lalanne.» La lettre, intitulée « Lettre ouverte de Monsieur Dieudonné MBALA MBALA à André Darmon et à Israël Magazine » et titrée « Je demande pardon », va droit au but, Dieudonné reconnaît les dommages qu’il a causé à travers son expression artistique et exprime des regrets pour son comportement passé : « Je tiens également à demander pardon à toutes celles et ceux que j’ai pu heurter, choquer, blesser au travers de certaines de mes gesticulations artistiques. Je pense notamment à mes compatriotes de la communauté juive, avec lesquels je reconnais humblement m’être laissé aller au jeu de la surenchère. »

Une lettre d’excuse ou une quenelle ?

C’est la question que tout le monde se pose, car l’humoriste de 56 ans, adepte de la farce et du bon mot, est aussi fin gourmet du canular. Cependant, la lettre en question, les déclarations de l’avocat et les projets de spectacle avec l’humoriste Jean-Marie Bigard qui devaient être de la même tonalité, laissent penser que cette excuse est sincère. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il exprime des excuses à la communauté juive, il a affirmé régulièrement dans ses interviews ne pas vouloir offenser qui que ce soit et demandé pardon si ses propos ont pu choquer. Celui qui n’a jamais cessé d’être l’ami d’Elie Semoun s’est toujours défendu d’être antisémite.

Excuses acceptées ?

Dans un contexte où la pandémie de Covid-19 a affecté le moral des Français en raison des restrictions imposées, suivi par la guerre en Ukraine et les répercussions sur les prix de l’énergie, il semble que la plupart des Français, ainsi que les personnalités du monde de la culture et de la communauté juive, accueillent favorablement cette main tendue de Dieudonné dans l’espoir de calmer les tensions et peut-être d’entamer un dialogue sincère, fondé sur le respect mutuel et l’écoute plutôt que sur l’invective ou la soumission.

Cependant, alors que certains saluent cette volonté de réconciliation, d’autres la rejettent. C’est le cas de l’’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) qui critique cette démarche, accusant l’animateur de TPMP Cyril Hanouna de trahir la lutte contre l’antisémitisme : « Dieudonné n’est pas un humoriste mais un promoteur de haine raciste, antisémite et négationniste. Accorder du crédit à ses excuses est une trahison à la lutte contre l’antisémitisme. » Il est important de rappeler que l’association UEJF ne représente qu’elle-même, de même que le CRIF, et que les petites gens de la communauté juive semblent plus ouvertes à la réconciliation, alors que d’autres préfèrent continuer sur le chemin des relations formelles.

Une chose est certaine, la publication de cette lettre d’excuse de l’humoriste Dieudonné a suscité de vives réactions, aussi bien de ceux qui l’ont combattu que de ses proches, dont certains l’accusent de se soumettre. Le temps nous dira ce qu’il en est, et cela pourrait même inciter d’autres personnalités comme Zemmour à en faire de même, même si on n’y croit moyen… mais qui sait ?

Le Média en 4-4-2.


Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous ne recevons aucune aide de la part de l’État français ou de tout autre gouvernement étranger, nous ne sommes pas soutenus par la publicité et n’avons pas de mécène qui nous finance avec des millions. Nous sommes un média créé par le peuple et pour le peuple. Nous sommes une organisation indépendante. Notre seul objectif est de servir la communauté sans être influencés par des intérêts extérieurs.

Notre indépendance a un coût et nous sommes entièrement financés par les dons de personnes comme vous. Si vous appréciez notre travail et que vous souhaitez nous aider à continuer à offrir une information de qualité, nous vous invitons à faire un don.

Votre contribution, quelle que soit sa taille, nous permettra de couvrir des sujets importants qui peuvent parfois être ignorés par les médias traditionnels. Grâce à votre soutien, nous pourrons continuer à être un média créé par le peuple et pour le peuple.

Nous espérons sincèrement que vous serez en mesure de nous soutenir dans notre mission et nous vous remercions de tout cœur pour votre générosité.

Pour nous soutenir financièrement :

De l’équipe du Média en 4-4-2.


 

partage cet article !