Comment travaille Christelle Néant, fondatrice de « Donbass Insider », en zone de guerre ?

Documentaire

mise à jour le 17/08/22

Christelle Néant, fondatrice du site "Donbass Insider" qui fournit des informations et des analyses sur la situation dans le Donbass, nous explique depuis Donetsk comment elle travaille en zone de guerre.

Quelles accréditations et laissez-passer faut-il avoir ? Quelles différences y a-t-il entre les correspondants de guerre russes et les correspondants indépendants comme ceux de Donbass Insider ? Comment  Insider fait-il pour aller sur le front ? Pourquoi les journalistes sont-ils toujours encadrés ? Pourquoi ne peuvent-ils pas filmer les visages des soldats russes ? Peut-on perdre ses accréditations ? Qui assure la sécurité des journalistes sur le terrain ? Pourquoi toute l’armée russe n’est-elle pas en Ukraine ?


  • « Des commandants sont très réticents à amener des journalistes femmes sur le front, car ils ont très peur de perdre une journaliste féminine. Ils ont un côté très protecteur envers les femmes et ça se voit au niveau des accréditations. »
  • « Des journalistes sont là pour espionner. C’est pour cela que dans aucune guerre dans le monde vous ne verrez un journaliste se balader tout seul. Ou alors ça se termine très mal pour lui… »
  • « A Nikolaïev, le SBU (services secrets ukrainien) mène une véritable purge ; tous ceux qui ont un numéro russe dans leur téléphone peuvent être arrêtés et être considérés comme espions à la solde de la Russie. »
  • « Contrairement à la Russie, l’Ukraine mobilise en masse et envoie ses citoyens à la boucherie. La ligne de front s’est transformée pour l’armée ukrainienne en véritable broyeuse à viande ! »

L’interview de Christelle Néant  :

Donbass Insider est un média totalement indépendant, qui n’est financé par aucun gouvernement, ni aucun milliardaire. Il a besoin de votre soutien.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !