Carlos Tejada, rédacteur en chef du New York Times, décède un jour après sa vaccination

Santé

mise à jour le 28/12/21

Carlos Tejada avait seulement 49 ans. Rédacteur en chef adjoint du New York Times pour l’Asie, il est décédé d’une crise cardiaque dans un hôpital de Séoul après avoir reçu son rappel de vaccination Moderna. Une mort inquiétante et dérangeante dans le milieu du journalisme mainstream. Tejada avait travaillé pendant 5 ans au Wall Street Journal avant de passer au New York Times — qui annonce sa mort d’une crise cardiaque sans mentionner qu’il venait d’être vacciné.


Il s’était spécialisé à façonner la couverture de la crise mondiale du Covid-19 en 2021 et avait remporté un prix Pulitzer comme le rapporte le NY Times. C’est sa femme Nora qui a déclaré sur Twitter la cause du décès. « Je suis la femme de Carlos, Nora. C’est avec une profonde tristesse que je dois partager avec vous que Carlos est décédé hier soir d’une crise cardiaque. J’ai perdu mon meilleur ami et nos enfants ont perdu un très bon père. Je vais m’absenter des réseaux sociaux pendant un certain temps », a-t-elle annoncé sur son compte Twitter le 18 décembre. 

Sur sa page Instagram, Carlos Tejada exhibe fièrement sa vaccination tout en plaisantant : « Double vacciné. Alimenté par Janssen, boosté par Moderna. Hé, Omicron : frappe-moi avec ta morve mouillée. Tout ce que j’avais à faire était de remplir ce formulaire dans une langue que je ne peux pas lire. Un logiciel de traduction me dit que j’appartiens désormais au BTS Army. »

Carlos Tejada se fait vacciner et publie le document Moderna sur Instagram

Loin de se douter que l’issue serait fatale, Carlos Tejada décédera peu de temps après son injection et laissera endeuillés sa femme et ses deux enfants, Gianna et Marco.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !