Selon le Pr Perronne, l’apparition de la variole du singe n’est pas naturelle

La variole du singe est une maladie extrêmement rare et limitée à l'Afrique. Soudain, on nous annonce que des cas ont été enregistrés aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie, en Suède, aux Pays-Bas, en Belgique, en France, en Espagne, en Italie et en Allemagne, tous en même temps. Son nom est monkeypox ou variole du singe, et c'est la panique !

mise à jour le 01/06/22

Attention à celui qui risque de faire perdre des milliards. Les milliards que les laboratoires encaissent grâce à l’interdiction des traitements contre le covid-19 et à l’obligation vaccinale pour avoir le droit de travailler et de se déplacer. Il a tenu « des propos considérés comme indignes de la fonction qu’il exerce ». Qui est ce pelé, ce galeux ? Le Pr Perronne, bien sûr !


Avec la variole du singe, le scénario catastrophe recommence, l’Europe et Bill Gates commandent des vaccins, donc les affaires reprennent et Perronne, ce complotiste invétéré, recommence à se faire traiter de tous les noms et à dire la vérité (voir vidéo ci-dessous) !

Texte de la vidéo (sous-titrée en français) :

Pr Perronne sur la variole du singe.

Nous aurions pu avoir droit à la variole du cheval ou de la vache ou même du chameau. C’est très facile à faire en laboratoire. Mais des scientifiques ont préféré la variole du singe. Il faut revenir à mars 2021, à la Conférence de Munich sur la sécurité. Une épidémie de variole du singe a été un exercice de simulation sur la réduction des menaces biologiques à haute probabilité. Voici le scénario : une épidémie de variole du singe débute le 15 mai 2022 (vous avez dit bizarre ?) et entraîne 3,2 milliards de cas et 271 millions de décès au 1er décembre 2023 (ça c’est à voir, toutes les prédictions des mauvaises fées ne se réalisent pas). Toujours dans cet exercice dystopique, le virus modifié de la variole du singe a été développé de manière illicite dans le principal institut de virologie du pays fictif d’Anica par des scientifiques de laboratoire travaillant aux côtés d’un groupe terroriste arnica. Ce groupe terroriste a ensuite libéré l’agent pathogène « hautement contagieux et mortel » dans une gare bondée du pays fictif voisin, Brinia. Le responsable du casting n’a pas eu l’élégance de distribuer le rôle du terroriste à Bill Gates, pour remercier de sa participation le Dr Chris Elias, président de la division du développement mondial de la Fondation Bill & Melinda Gates.

Le Dr Malone que les médias qualifient de « controversé », « peu pertinent » et même, pour faire bonne mesure, de « messie de la complosphère ». estime, comme le Pr Perronne, que la variole du singe « à moins qu’il n’y ait eu une altération génétique, soit par l’évolution, soit par une manipulation génétique intentionnelle, ne constitue pas une menace biologique importante et n’a jamais été considérée comme un agent pathogène à haut risque dans le passé ».

Pour le Pr Caumes, cette maladie est peu contagieuse dans sa forme africaine, mais il constate que, dans sa forme actuelle, elle est devenue plus contagieuse. En homme prudent, il n’en dira pas plus.

Y aurait-il eu manipulation pour « gain de fonction » comme avec le coronavirus à Wuhan ? Si, à partir d’une maladie rare, limitée géographiquement et bénigne, nous assistons à une véritable épidémie mondiale, c’est qu’elle a été délibérément libérée d’un laboratoire. Une hypothèse bien entendu complotiste.

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Santé

Dernières actus

Voix courageuse
Conflits
La plus jeune journaliste de Gaza, Lama Abu Jamous, 9 ans, témoigne des horreurs de la guerre sur Instagram à ses 871 000 abonnés
Aide humanitaire
Actualités internationales
Coup de théâtre : L’UE renforce son soutien à l’UNRWA avec 50 millions d’euros, dévoilant les mensonges d’Israël
#MusiqueIA
Culture
Suno : le générateur de musique IA qui va secouer l’industrie face à des hits personnalisés en un clin d’œil.
folie
Société
Corinne Lalo, grand reporter à TF1 : « Le vaccin a un effet hormonal délétère dans les ovaires. C’est aberrant. »
Jeu dangereux
Actualités internationales
Macron continue d’envisager sérieusement d’autoriser ses unités militaires à entrer en Ukraine afin de créer un « dilemme stratégique » pour la Russie
Anti-constitutionalité
Législation
Le Général Coustou remet en question la légitimité de l’action française en Ukraine
Influence
Médias
Dominique de Villepin recadre Apolline de Malherbe sur la chaine pro-israélienne BFM TV : « À qui appartient votre chaîne ? »
Rupture
Politique
François Asselineau en route pour les européennes : Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan, RN, Francis Lalanne, Frexit, agriculture…
devoir de mémoire
People
Rappel – Pour l’acteur François Berléand les antivax sont des crétins qu’on ne doit pas soigner
Conséquences dévastatrices
Psychologie
Éducation sexuelle en maternelle : Sonia Delahaigue met en lumière les dangers pour nos enfants

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous