Poutine reçoit le président indonésien Joko Widodo : « En début 2022, le commerce bilatéral a augmenté de plus de 65 % »

Géopolitique

mise à jour le 02/07/22

Le président de la République d'Indonésie, Joko Widodo, s'est rendu au Kremlin à Moscou. Il s'agit de la première visite de M. Joko Widodo dans la capitale. 

Lors de cette rencontre le président Poutine a rappelé les liens très forts qui unissaient les deux pays  : « Avec la participation de nos spécialistes, des ingénieurs, des constructeurs, de grands moyens de transport et des infrastructures industrielles, des stades, des hôpitaux et d’autres institutions importantes ont été construits en Indonésie, dont beaucoup continuent de fonctionner à ce jour. »


Concernant la coopération commerciale et économique, qui témoigne d’une bonne dynamique « en 2021, par exemple, le commerce bilatéral a augmenté de plus de 40 %, et au cours des cinq premiers mois de cette année, l’augmentation a été de plus de 65 %. »

Le chef du Kremlin n’a pas manqué l’occasion pour rappeler à son homologue l’irresponsabilité de l’Occident concernant les restrictions, rendant difficile l’approvisionnement en engrais russes et biélorusses. « Les pays occidentaux, peu disposés à admettre l’erreur de leur trajectoire économique, déstabilisent davantage la production agricole mondiale en imposant des restrictions à l’approvisionnement en engrais russes et biélorusses, ce qui rend difficile l’exportation de céréales russes vers les marchés mondiaux, compliquant l’assurance du vrac transporteurs transportant des céréales et effectuant des paiements bancaires dans le cadre de contrats commerciaux.  »

Ce à quoi le président George Widodo répond : « Il y a eu beaucoup de discussions sur le fait que la nourriture et les engrais sont importants pour la société mondiale. Des centaines de millions de personnes sont touchées par la perturbation des chaînes d’approvisionnement alimentaire, en particulier dans les pays en développement. Je comprends que M. Poutine ait dit que la Russie garantit la sécurité des approvisionnements en nourriture et en engrais non seulement de la Russie, mais aussi de l’Ukraine. Je soutiens les efforts de l’ONU pour réintégrer les produits alimentaires et engrais russes et les produits alimentaires ukrainiens dans les chaînes d’approvisionnement mondiales. Surtout en ce qui concerne les livraisons à travers la mer depuis l’Ukraine, M. Poutine a dit qu’il le garantirait. » et d’ajouter  : « En conclusion, je peux dire que l’Indonésie n’a aucun intérêt, si ce n’est qu’elle aimerait que la guerre se termine bientôt et que les chaînes d’approvisionnement en nourriture, en engrais et en énergie doivent être rétablies immédiatement, car cela affecte la vie de centaines de millions, voire de milliards de personnes. »

Traduction Le Média en 4-4-2

partage cet article !