Pass sanitaire : le Conseil scientifique et les députés votent pour

5 mai 2021 | Politique, Santé, Société

pass sanitaire

Après l’annonce d’Emmanuel Macron et à la suite de l’avis du Conseil scientifique, les députés ont voté pour la mise en place du pass sanitaire pour les « grands » rassemblements.

Un pass sanitaire pour les rassemblements de plus de 1 000 personnes

Pendant l’examen en commission du projet de loi sur la gestion de la sortie de crise Covid-19, les députés se sont penchés sur la série de mesures pour sortir progressivement de l’état d’urgence sanitaire. Parmi elles, le mise en place d’un pass sanitaire pour participer aux rassemblements de plus de 1 000 personnes. Force est de constater que, mardi soir, les députés — sachant que les organisateurs de festivals leur ont facilité le travail en s’empressant de faire savoir qu’ils mettraient en place cet été un pass sanitaire obligatoire pour accéder aux festivités — ont donné leur feu vert.

Éviter les « clusters et superclusters »

La semaine dernière Emmanuel Macron se disait favorable à cette mesure. Olivier Véran appuyait le fait que ce dispositif permettrait d’éviter les « clusters et superclusters ». Ce n’est donc pas une surprise que la mesure soit adoptée, les anti-complotistes n’ont qu’à bien se tenir, ils étaient prévenus.

De la discrimination pour ne pas dire de la ségrégation

Bien connue : la « fausse » opposition. Certains députés ont souligné le fait que ce pass sanitaire — contraignant les gens à dévoiler leurs données personnelles de santé qui sont du domaine de la vie privée — « ressemblait à de la discrimination » et ne faisait aucune distinction entre rassemblements intérieurs et extérieurs. Il n’y a donc plus aucune limite.

Un pass sanitaire temporaire

C’est l’avis du Conseil Scientifique. Il s’est mardi prononcé en faveur d’un pass sanitaire sur le territoire. Il a ainsi recommandé qu’il ne soit pas imposé dans les « actes de la vie quotidienne » (lieu de travail, commerces, cafés, restaurants, lieu de formation), mais dans les lieux avec un important brassage de foule. Il a aussi émis l’avis que ce pass devrait être utilisé « de manière temporaire et exceptionnelle ». Nous savons tous ce que veut dire pour notre gouvernement des mesures « temporaires et exceptionnelles » : mesures repoussées continuellement dans le temps.

L’examen du texte se poursuivra jeudi en commission et son passage en hémicycle aura lieu lundi.

Audrey pour Le Média En 4-4-2.