Le vaccin anti-Covid rend-il (plus) stupide ?

Humour, Santé

mise à jour le 03/04/21

On n’a pas jusqu’à présent soulevé le problème des effets secondaires des vaccins sur le cerveau. Au Média en  4-4-2, nous avons mené l’enquête. Eh bien, la conclusion est impitoyable. Oui, la dramatique baisse de niveau des écoliers prend bien son origine chez les sujets adultes. Médias, milieux scientifiques, gouvernements, tous sont frappés. Mais où allons-nous ? Question cruciale ! Il fallait oser la poser. Nous l’avons fait. Bon, maintenant des nouvelles du Front. Elles font peur !

Johnson & Johnson’s – « Ma peau s’est décollée, mais je suis content d’avoir été vacciné »

A la suite d’une unique dose de vaccin Johnson & Johnson’s, « j’ai commencé à ressentir un certain inconfort à l’aisselle, déclare Richard Terrell à la télévision américaine. Puis, quelques jours plus tard, j’ai eu une éruption cutanée et des démangeaisons. Après cela, j’ai commencé à gonfler et ma peau est devenue toute rouge. Ça s’est passé si vite ! Ma peau s’est décollée. Chaque fois que je pliais mes bras ou mes jambes, c’était très douloureux. »
Richard Terrell a déclaré à la télé qu’il était quand même content d’avoir été vacciné. [A votre place a-t-il ajouté], « je n’hésiterais pas à le faire ».

Pfizer-BioNTech –  Des effets secondaires rassurants !

Robert Duehmig, un quinquagénaire de l’Oregon, a été soulagé de recevoir sa deuxième injection du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19. Après la piqûre, « je me suis réveillé la première nuit… avec des frissons et des courbatures, et je ne me sentais pas bien le matin. Ce jour-là, je n’avais vraiment pas envie de faire autre chose que dormir, et c’est à peu près tout ce que j’ai fait. »
Cette réaction désagréable a été rassurante. « J’aime à penser que cela signifie que le vaccin fonctionne, qu’il met mon système en marche. »
« Le grand message à retenir est que le fait de ne pas avoir d’effets secondaires, ou d’avoir des effets secondaires moins graves, n’est pas une raison pour s’inquiéter », déclare John Wherry, immunologiste à l’Université de Pennsylvanie.
Alors pourquoi certaines personnes ont-elles des effets secondaires et d’autres pas ? « C’est une excellente question, et nous ne connaissons pas la réponse », répond John Wherry. 

Pfizer – Mort rapide, enquête plus longue

Tim Zook, technicien en radiologie de 60 ans travaillant au South Coast Global Medical Center, avait écrit sur Facebook qu’il était « impatient » d’être complètement vacciné. Il est décédé le 7 janvier, deux jours après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin Pfizer.
Le coroner du comté d’Orange a déclaré que la cause de la mort de Zook n’était pas concluante et que des tests toxicologiques supplémentaires prendraient des mois.

Mort, certes, mais sans allergie

Un septuagénaire s’effondre et meurt 25 minutes après avoir reçu le vaccin Covid-19 à New York. Le commissaire à la santé de l’État de New York, le Dr Howard Zucker, a tenu à nous rassurer : « Selon les premières indications, l’homme n’a pas eu de réaction allergique au vaccin. »

Des fake news sèment le doute sur l’utilité des vaccins

Haley Link Brinkmeyer, 28 ans, est décédée deux jours après avoir reçu une injection d’ARNm qui pourrait être le vaccin Pfizer/BioNTech ou Moderna.
A propos d’un blog évoquant le décès de Haley, le Dailymail tient à dénoncer une fake news, une de plus, hélas : «  Dans ce qui semble être un commentaire Facebook adressé à un autre utilisateur, Link aurait propagé des théories du complot selon lesquelles le vaccin aurait été créé pour la « dépopulation ». »

Il meurt : aucun vaccin n’est efficace à 100 % commentent les scientifiques

Chris Moore, 48 ans, père de quatre enfants, a reçu sa première dose du vaccin Pfizer le 2 janvier. Deux jours plus tard, il a commencé à présenter des symptômes et a été testé positif au virus. Transporté d’urgence à l’hôpital, il est décédé le 10 février.
Conclusion des scientifiques : aucun vaccin mis sur le marché jusqu’à présent n’est efficace à 100 % pour prévenir le Covid-19, même après l’administration des deux doses.

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !