Le président du géant pharmaceutique PharmaMar impliqué dans une enquête sur de faux vaccinés contre le covid-19

Justice, Santé

mise à jour le 27/05/22

Selon le quotidien espagnol El Progreso, le président de PharmaMar, José María Fernández Sousa-Faro, a dû se rendre au poste de police pour la même affaire dans laquelle l’un des artistes les plus écoutés d’Espagne, le chanteur Omar Montes, a déjà été impliqué pour falsification de passeports covid et tests PCR.


La police enquête sur une liste de clients potentiels dans laquelle des célébrités ont été impliquées, dont José María Fernández, président d’une grande société pharmaceutique, qui aurait déclaré frauduleusement avoir reçu la troisième dose du vaccin. Il figure sur la liste parmi 2 200 noms de faux vaccinés contre le covid en Espagne, ont confirmé des sources policières.

L’opération Jenner de la Police nationale a également conduit au démantèlement du réseau criminel qui fournissait de faux passeports covid dans l’Union européenne. Une enquête qui a conduit à l’arrestation d’un infirmier et d’un assistant comme responsables de l’inscription frauduleuse de personnes au Registre national de vaccination.

Traduction Le Média en 4-4-2

partage cet article !