Corinne Lalo, grand reporter à TF1 : « Le vaccin a un effet hormonal délétère dans les ovaires. C’est aberrant. »

Société

mise à jour le 15/01/23

Le vaccin, Omicron… Les voix s’élèvent à mesure que les données apparaissent, les journalistes mainstream s’agacent eux-mêmes devant ce mensonge trop grotesque. Les digues commencent à tomber. La vidéo ci-dessous va certainement pousser les Français à réfléchir face aux propos de Corinne Lalo, journaliste spécialisée dans la santé depuis trente ans. Une attention particulière aux enfants et aux femmes.


Corinne Lalo — qu’on ne peut pas traiter de complotiste — est journaliste grand reporter à la télévision, spécialisée dans la santé. Elle a couvert de grandes affaires telles que celle du sang contaminé, du « nuage de Tchernobyl », de la vaccination contre l’hépatite B, la grippe H1N1 et du Mediator. Invité sur TV5 dans l’émission L’invité, le présentateur Patrick Simonin ose poser les questions interdites sur le vaccin comme, par exemple, l’effet hormonal dans les ovaires/testicules ou encore la dangerosité de vacciner les enfants. Les réponses de la journaliste grand reporter depuis trente ans, spécialisée dans la santé, est sans appel :

« Le vaccin anti-covid de Pfizer ou Moderna, selon les textes mêmes fournis par les laboratoires aux agences régulatrices comme l’Agence du médicament européenne, le disent. La protéine Spike produite à partir du vaccin par le corps lui-même doit normalement plus ou moins rester à l’endroit de l’injection du vaccin. Mais, en fait, on la retrouve partout dans les organes. On la retrouve dans le cerveau et on la retrouve dans le foie. On la retrouve également — et c’est là qu’il y a un effet hormonal — dans les ovaires et dans les testicules. Et dans les ovaires, ça a un effet délétère sur la formation des follicules et des ovules. » « On est toujours dans un produit qui est expérimental. C’est un produit qui est en phase d’essais cliniques, donc en matière d’essais cliniques, il faut être très, très prudent. Les essais cliniques ne seront finis qu’en 2023. Donc, il faut une extrême prudence avec un produit qui est expérimental. On ne l’utilise pas dans une vaccination de masse un produit qui est expérimental, ça n’a jamais été fait. C’est aberrant. »

Le Média en 4-4-2

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Société

Dernières actus

psyops
Internet
Momotchi : Dead internet, bots, trolls et guerre contre la réalité.
le doublé
Sport
Le combattant Cédric Doumbé endort Jordan Zebo et met K.O Fernand Lopez
parodie
Humour
Mozinor : Bain Joyeux (janvier 2022)
Hégémone
Géopolitique
Interview exclusive : Youssef Hindi décrypte la guerre des États-Unis contre l’Europe
Egnime
Économie
Qui est Daniel Kretinsky, le milliardaire préféré de Macron.
L'opium du peuple
Géopolitique
Idriss Aberkane : la guerre de l’opium… mais dans l’autre sens !
l'enfer sur terre
Société
Marcel D. sur John Money, le père de la Théorie du genre, et son rôle dans l’expérience tragique des frères Reimer
nouveaux éléments
Faits-divers
Affaire Lina : Témoignage troublant d’une adolescente approchée deux fois par un homme, son père témoigne
DISPARITION
Faits-divers
Disparition de Lina – révélations sur Tao, le petit ami de l’adolescente : téléphone égaré et présence contestée lors de la battue
zap
Humour
Zapping de Yoyo : Bruno Le Maire, 49.3, Lapsus, Punaise, Macron, Friends

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous
    Faire un don

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous