Vaccin : Rochelle Walensky, directrice du CDC, annonce avoir été peu prudente et trop optimiste

Santé

mise à jour le 08/03/22

En visite à la Washington University School of Medicine le 3 mars 2022 pour discuter des leçons tirées de la pandémie de covid-19. On y apprend avec stupéfaction que Rochelle Walensky, directrice des « Centres pour le contrôle et la prévention des maladies », s’est fondée sur un reportage de CNN qui annonçait l’efficacité du vaccin à 95 %. Elle souhaitait tellement que ce soit vrai, qu’elle a dit : « Ok, c’est notre justification. »


Rochelle Walensky explique — le plus tranquillement du monde — qu’elle s’est fondée sur son intuition au lieu de faits scientifiques et a foncé tête baissée vers la vaccination à tour de bras. Se rendant compte de l’imprudence, elle a changé totalement son discours : « Je pense que ce que nous avons fait était peu prudent et trop optimiste. Nous voulions tous que ce soit réglé… »

On sent que le passage à la caisse est pour bientôt, que les chiffres vont sortir et que la catastrophe va émerger. Comment vont-ils justifier ça ?

Le Média en 4-4-2

partage cet article !