Un enfant de 6 ans seul dans la rue parce qu’il s’était présenté à l’école sans masque

Santé

mise à jour le 17/12/21

C’est une histoire à peine croyable, mais qui prend vie en ces temps de folie sanitaire, un lundi 13 décembre qui a bien failli tourner à la catastrophe. L’information nous vient de La Dépêche, un écolier de six ans s’est vu refuser l’entrée de son établissement scolaire parce qu’il ne portait pas de masque.  La directrice de l’accueil et le directeur de l’école ont, semble-t-il, fait un quiproquo concernant l’enfant de six ans qui ne portait pas de masque.


La maman a pourtant bien vu l’enfant franchir le portail à 8h20 et passer devant le directeur de l’école élémentaire. Le petit garçon se retrouvera pourtant quelques minutes plus tard sur le trottoir. La maman, de retour de la maternelle — où elle a déposé son deuxième fils — tombera sur le garçonnet près d’un tabac. « Notre fils aurait pu être kidnappé sans que personne ne bronche, sa vie a été gravement mise en danger », s’est indignée la maman.

Bien que le port du masque soit imposé par le protocole sanitaire, l’école n’a pas le droit de jeter un élève à la rue. L’histoire se termine heureusement sans mal, les responsables se sont excusés mais il semble que l’agressivité du gouvernement français envers sa population donne aux responsables de structures un sentiment de puissance en ces temps de « pandémie ». Jusqu’où va-t-on descendre ?

Le Média en 4-4-2

partage cet article !