Pendant ce temps-là… Londres confirme la levée de la plupart des restrictions anti-covid-19

Politique, Santé

mise à jour le 13/07/21

Au moment même où Macron semble vouloir serrer la vis contre les Français avec le Pass sanitaire et la vaccination obligatoire, en commençant avec le personnel soignant, du côté de l’Angleterre c’est un autre son de cloche qui se fait entendre.

En effet, le Premier ministre, Boris Johnson, explique que le moment est venu de se reposer sur la responsabilité individuelle plus que d’imposer des règles.

Est-ce que l’échec de la vaccination massive de la population au Royaume-Uni, qui n’a pas empêché le virus Delta de tuer 50 vaccinés parmi les 117 morts en Angleterre du variant Delta entre le 1er février et le 21 juin, a joué dans la balance ? Nous ne le saurons probablement jamais. Ces personnes (22 par semaine en moyenne) sont-elles mortes du virus ou « avec » le virus. Il semble que les batailles de chiffres sont forcément faussées. Le ministre britanique Sajid Javid, qui a confirmé lundi la levée de presque toutes les restrictions en Angleterre au 19 juillet, laisse entendre qu’il faut faire avec le virus et se rend à l’évidence : « Il n’y aura jamais de moment parfait pour réaliser cette étape, parce que nous ne pouvons tout simplement pas éradiquer ce virus. »

Les salles de spectacles et les stades pourront ouvrir à pleine capacité, les discothèques, les pubs, plus de limites pour les rassemblements, plus de distanciation, plus de masques…

Seuls les scientifiques alarmistes sont réticents à ce 19 juillet que les Anglais ont baptisé « jour de la liberté ».

Lire l’article…

partage cet article !