Papacito et Baptiste Marchais déçus par la défaite de Zemmour, veulent quitter le pays

Politique, Portraits

mise à jour le 12/04/22

Papacito et Baptiste Marchais, forts en gueule et fiers-à-bras sont déçus de l'échec de leur candidat Zemmour qu'ils ont contribué à couler.

Les guerriers du net Papacito et Baptiste Marchais sont très déçus de la défaite de leur candidat Éric Zemmour. Trop c’est trop, ils veulent quitter la France, ils arrêtent le combat. Loin d’avoir aidé le candidat Zemmour, Papacito s’était mis en scène, mimant l’assassinat des électeurs de Mélenchon, un geste d’une absurdité abyssale qui n’a pas donné envie aux futurs électeurs de « Reconquête ! » d’y adhérer.


De son côté, Baptiste Marchais ancien adepte/effigie de « Babtou solide » — dont le patron finira en prison pour assassinat — s’était donné en spectacle en frappant Alice Cordier. L’ancien champion français spécialisé dans le développé couché aura donné une image fort peu élégante. Une enquête a été ouverte. Les deux amis qui devaient servir la cause Zemmour semble la desservir un peu plus chaque jour. Ces électrons libres accumulent les gaffes et donnent une image d’ultra-violence au parti Reconquête ! Dernière boulette en date, Baptiste Marchais explique à ses jeunes adorateurs comment se procurer une arme à feu sans permis.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !