Musique en 4-4-2 avec Haex | Bénéfice

Musique

mise à jour le 24/09/21

Un texte inspiré par les démissions de médecins. L'austérité et la rigueur imposée ne sont dues qu'au racket démocratique. Une chanson qui n'est que la première d'une série. Le sujet est trop important pour que nous n'utilisions pas tous les vecteurs de communication qui sont à notre portée. Alors bonne écoute et bon partage.

Haex revient avec le morceau « Bénéfice« . Nous sommes en plein dans l’actualité : « Tout se dérègle, rien n’a de sens, sauf celui du profit. »

Paroles :

Je te promets j’étais partie dans une bonne dynamique.
La volonté de poster des sons qui soient de la dynamite.
Focaliser mon attention, oublier ce monde tyrannique
La vérité m’a rattrapé et ici me précipite

Dans ce monde froid tant de fois décrit
Des cris qui tendent à l’effroi
L’émoi entre les débris
Construits au temps d’autrefois
Les choix sont déjà écrits
Inscrits dans des livres sans joie.
Les rois provoquent des crises.
Détruisent nos vies à coup de lois.

De quoi perdre la foi.

Pas toujours simple de jouer la mélodie du bonheur
Tenir le rôle, pas s’écrouler et demeurer un bonhomme.
Essoufflé, plus en mesure de suivre le rythme des malheurs
Qui se succèdent dans cette vie dépourvue de métronome
Tout se dérègle, rien n’a de sens, sauf celui du profit.
Ce qui explique l’absence de véritables projets.
Gain à court terme, stupide croissance, et voilà que se profile
Le bâillonnement de la résistance sans véritable procès

Démantèlement de nos acquis depuis des dizaines d’années
Sous couvert de manque de rigueur, de besoin d’austérité
Remise en cause du CDI par tous ces fils de planqués
Qui stigmatisent les chômeurs dans leur putain de GOPÉ
Mais le plus triste dans tout ça est qu’ils s’en prennent aux précaires
Moins de 600 balles pour vivre par mois, 2 millions de gens en galère.
Privé d’emploi t’es invisible, réduit à l’état de poussière.
Sorti des chiffres, dernière étape avant le stade suicidaire.

Ce ne sont pas des paroles en l’air.

On règle le mal-être des gens à grand coup de molécules.
En même temps on fait de l’argent, jamais les labos ne reculent
On cachetonne les victimes de ce monde malade
Aussi logique qu’une fracture soignée avec d’ la pommade.
Démission de médecins, décisions forcés et contraints
Produire des séjours, plutôt que de prodiguer des soins
Management par la peur, par l’infantilisation
Tri des patients, gestion des lits et rentabilisation

Dis-moi quelle nation survivra, à c’ mode de gestion scélérat ?
Dis-moi quelle nation survivra à c’ mode de gestion scélérat ?
Dis-moi quelle nation survivra, à c’ mode de gestion scélérat ?
Dis-moi quelle nation survivra à c’ mode de gestion scélérat ?

Nos services publics pas fait pour rapporter des lovés.
Sinon pourquoi payer des taxes, des impôts et se lever.
Le discours méprisant des assistés, ça vous l’avez
Approche néo-darwiniste pas conçue pour nous élever.

Aucun bénéfice à en tirer.

partage cet article !