Le patron d’AstraZeneca : « On a une meilleure protection après trois doses »

Santé

mise à jour le 10/07/21

La patron d’Astrazeneca France, Olivier Nataf, ne vient pas sur le plateau de BFMTV pour vendre une lessive qui lave plus blanc que blanc. Non, il vient dealer son vaccin, comme on fourgue, sur le marché, le dernier robot qui presse les citrons. En ces temps où la vaccination semble ne pas fonctionner — comme on peut le constater en Israël — la fuite en avant laisse entrevoir une solution et l’odeur des milliards que l’on peut multiplier par trois dope les performances d’Olivier, notre vendeur de camelote. Il a compris qu’avec seulement deux vaccinations, c’est la caca, c’est la cata, c’est la ? – Catastrophe !

partage cet article !