La Russie n’est pas isolée : un important sommet s’est tenu en présence de Poutine avec Raïssi (Iran) et Erdogan (Turquie).

mise à jour le 24/07/22

À Téhéran, les chefs d’États russe, iranien et turc ont discuté des principaux enjeux mondiaux. Il a été avant tout question de coopération sur fond de crise énergétique et alimentaire. Un sommet qui réaffirme surtout le poids de Moscou au Moyen-Orient et démontre, une fois de plus, que Washington n’est définitivement plus au centre du monde… sauf pour l’Europe, bien entendu.


Alors que la propagande atlantiste tente de nous faire croire que la Russie est isolée sur la scène internationale, un important sommet s’est tenu à Téhéran, en présence de Poutine, Raïssi et Erdogan. Le mardi 19 juillet, au moment même où Bruxelles s’évertuait à défoncer l’économie européenne en cherchant de nouvelles sanctions à prendre contre le Grand Ours Poutine, les chefs d’États russe, iranien et turc ont pour leur part discuté des principaux enjeux mondiaux du moment, dans un sommet tripartite où il a été avant tout question de coopération sur fond de crise énergétique et alimentaire.

Les trois pays ont ainsi réaffirmé leur volonté de collaboration bilatérale dans les secteurs du gaz et du pétrole. Poutine a, quant à lui, évoqué des avancées avec son homologue turc sur la question de l’exportation des céréales d’Ukraine via la mer Noire. « J’aimerais vous remercier pour vos efforts de médiation, pour avoir proposé la Turquie comme terrain de négociations en ce qui concerne les problèmes de production alimentaire et d’exportations des céréales via la mer Noire », aurait expliqué, selon un communiqué du Kremlin, le dirigeant russe auprès de Recep Tayyip Erdogan. « Nous allons faciliter l’exportation de céréales ukrainiennes, mais nous partons du fait que toutes les restrictions liées aux livraisons de céréales russes seront levées », a encore précisé Vladimir Poutine, spécifiant que cela avait été « convenu initialement avec les organisations internationales » et que personne ne s’y était opposé, pas même Washington. « Voyons ce qui en sortira dans le plus proche avenir. Comme vous le savez, par exemple, les restrictions liées à la fourniture d’engrais russes sur le marché mondial ont été levées par les Américains… de fait, elles ont été levées. J’espère que s’ils veulent sincèrement améliorer la situation, il en ira de même pour l’exportation de céréales russes », a conclu le chef d’État.

La question militaire a également été abordée à propos de la Syrie. Le dossier est d’importance puisque la Turquie, déterminée à poursuivre ses opérations contre les Kurdes, cherche à exporter son conflit en obtenant l’approbation de l’Iran et de la Russie pour une nouvelle intervention armée dans le nord-ouest de la Syrie, ce à quoi Poutine et Raïssi ont maintenu leur opposition.

Ce sommet est intervenu au moment même où Joe Biden a, de son côté, accumulé les déconvenues lors de sa tournée diplomatique moyen-orientale. Non satisfait de n’avoir pas su tirer la moindre ristourne sur le prix de l’essence après s’être rabiboché avec Mohammed Ben Salma, le prince héritier saoudien qu’il avait pourtant promis de traiter en « paria » en 2018, le plus sénile des présidents d’Amérique a fait un détour par Israël pour y remettre de l’huile sur le feu en y signant un pacte de sécurité visant à « ne jamais tolérer que l’Iran se dote de l’arme nucléaire ». A l’opposé, Poutine poursuit ses relations diplomatiques avec ses homologues dans un monde qui ne partage pas, loin s’en faut, les réflexes idéologiques et obsessionnels de l’Occident.

Sylvain pour Le Média en 4-4-2

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Géopolitique

Dernières actus

Rupture
Politique
François Asselineau en route pour les européennes : Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan, RN, Francis Lalanne, Frexit, agriculture…
devoir de mémoire
People
Rappel – Pour l’acteur François Berléand les antivax sont des crétins qu’on ne doit pas soigner
Conséquences dévastatrices
Psychologie
Éducation sexuelle en maternelle : Sonia Delahaigue met en lumière les dangers pour nos enfants
Volte-face
People
Tous les chroniqueurs de TPMP ne se feront pas vacciner contre le Covid à cause des effets secondaires
Empire du mensonge
Géopolitique
Bulletin Stratpol 175 : Macron s’en va-t-en guerre, CIA en Ukraine, Gamelin colonial
Dénationalisation
Politique internationale
La France va retirer la nationalité française à Kemi Seba… mais il n’en a rien à foutre : « C’est comme un Ballon d’Or dans le cadre de la géopolitique. »
Perspective éclairante
Géopolitique
L’Analyse perspicace d’Alain Juillet (ancien patron des services secrets français) sur la Russie et Poutine
Bientôt chez nous
Santé
Échange explosif entre une victime des effets secondaires du vaccin et le Premier ministre britannique, Rishi Sunak.
Indignation
Politique
Nicolas Dupont-Aignan : « Macron a enfreint l’article 53 de la Constitution ! »
Israël vs Russie
Actualités internationales
Urgent : Israël se compare à l’Ukraine et s’attaque frontalement à la Russie, jugée trop proche de la Palestine, lors d’un discours à l’ONU.

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous