La FDA autorise la 3e dose du vaccin Pfizer pour les enfants de 5 à 11 ans

Santé

mise à jour le 20/05/22

Moins d’un tiers des 28 millions d’enfants de 5 à 11 ans aux États-Unis ont reçu deux doses d’un vaccin contre le Covid, selon les données du CDC. Avant même d’avoir convoqué son groupe consultatif sur les vaccins, composé d’experts indépendants, pour discuter des données de Pfizer sur les enfants âgés de 5 à 11 ans, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a autorisé l’administration d’une dose de rappel du vaccin covid-19 de Pfizer-BioNTech pour cette tranche d’âge, et sur la base d’une étude sur seulement 67 enfants, rapporte CNBC (Consumer News and Business Channel). Cet échantillon n’est pas  assez important pour détecter des effets indésirables potentiels comme la myocardite.

Pfizer n’a d’ailleurs pas publié ses données réelles, ce qui empêche les experts de mener une analyse. On ne sait pas à quelle vitesse la protection fournie s’estompe parce que les participants à l’essai n’ont pas été suivis au-delà d’une période de 28 jours. Selon les données des CDC, l’écart entre les personnes entièrement vaccinées et les personnes non vaccinées dans tous les groupes d’âge s’est réduit de plus en plus. Le taux de décès affiche la même tendance pour les personnes de plus de 50 ans et une presque identique pour les moins de 50 ans, entre les vaccinés et non vaccinés depuis le début du déploiement du vaccin.

Le 6 mai, le principal responsable des vaccins à la FDA a déclaré à une commission du Congrès que les vaccins covid-19 destinés aux enfants de moins de 6 ans n’auront pas à atteindre le seuil d’efficacité de 50 % fixé par l’agence pour obtenir l’autorisation de mise sur le marché.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !