Interview de Sophie Imbert, candidate aux élections législatives 2022 : « Et si vous votiez pour Vous ? »

Politique

mise à jour le 02/06/22

Après Marisa et David Tan, c’est au tour de Sophie Imbert de répondre à nos quelques questions. Elle aussi candidate aux élections législatives 2022, Sophie se présente dans la 8e circonscription des Bouches-du-Rhône. Très engagée sur le terrain à travers divers mouvements et collectifs, Sophie était déjà présente aux élections régionales de 2021 en PACA.


Le Média en 4-4-2 : Bonjour Sophie, et merci d’avoir accepté l’invitation du Média en 4-4-2. Pouvez-vous vous présenter en 4-4-2, c’est-à-dire de manière concise et efficace ?

Sophie Imbert : Bonjour et merci à vous de m’avoir contactée. J’ai 49 ans, une fille ado. Je suis à mon compte dans la création de sites Internet depuis près de vingt ans maintenant. Je me suis nourrie des rencontres et des multiples secteurs d’activités de mes clients. Très engagée auprès des autres au travers de différentes associations et actions, j’ai à cœur de faire ma part pour le bien commun.

Le Média en 4-4-2 : Quelles sont vos motivations pour vous présenter aux élections législatives ?

Sophie Imbert :  Portée par le mouvement dont je fais partie EnVie d’Un Nôtre Monde et déjà présente aux élections régionales de 2021 en PACA, j’ai pris conscience qu’il fallait arrêter les discussions de salon refaisant le monde mais agir. Les événements de ma vie personnelle puis la crise que nous traversons ont été des éléments déclencheurs. Porter la voix et se mettre au service des citoyens lassés, désabusés par le système politique en place, participer à mettre en place équilibre, cohérence, transparence et une vision à moyen et long terme pour une meilleure qualité de vie de chacun et pas seulement pour une oligarchie ou un parti… Voilà ce qui me guide en priorité. Je sais que cela prendra du temps. Mais il est temps. Enfin, grande nouveauté, de vraies transversalités et échanges avec d’autres candidats indépendants, libres des injonctions des partis traditionnels, se sont mises en place : partages de connaissances, mise en commun d’outils. Ces élections législatives ont cette particularité : une vraie convergence (notamment avec « Et si on y allait ? », « Convergence-Ric », « On reprend la main », « Fédération Française de Citoyenneté ») autour de valeurs fondamentales : respect de l’autre, bienveillance, écoute, envie d’une autre façon de faire de la politique et, à terme, balayer ce système poussiéreux qui ne rend pas heureux la majorité d’entre nous.

Le Média en 4-4-2 : Le 19 juin prochain, vous êtes élue députée de votre circonscription. Quelles seront vos premières actions ?

Sophie Imbert : Faire de ma permanence locale une vraie agora qui permette à chacun de s’exprimer, de se rencontrer, d’être enfin entendu. Interroger les habitants de ma circonscription sur leurs priorités pour choisir ensemble les thématiques et commissions parlementaires capables de porter leur voix.

Le Média en 4-4-2 : Certains députés nouvellement élus en 2017 se sont déclarés déçus par leur fonction, estimant que l’Assemblée nationale est devenue « une chambre d’enregistrement de décisions élaborées ailleurs ». Est-ce également votre avis ?

Sophie Imbert : Cette citation provient de Hugues Renson et les explications qu’il détaille ensuite me semblent très pertinentes, notamment : « Dans les débats, les voix divergentes et la tempérance ont peu de place, entre la facilité de l’opposition systématique et la sclérose de la discipline majoritaire ». Or, c’est à partir d’échanges de points de vue différents qu’émerge l’intelligence collective, celle qui donne naissance à de vraies solutions. Je partage donc cet avis. On en a été largement témoins ces derniers mois. Oui, ce système est vraiment poussiéreux…

Le Média en 4-4-2 : Merci Sophie de nous avoir accordé de votre temps ! Nous vous laissons le mot de la fin.

Sophie Imbert : Gardons espoir. Des synergies entre mouvements engagés dans le changement se mettent en place… L’expérience d’une reprise en main de la vie politique par des citoyens se renforce. Tout devient possible progressivement… enfin ! C’est aussi pour cela qu’avec mon suppléant, Christophe Beaudeau, nous avons choisi comme slogan : Et si vous votiez pour Vous ?

Retrouvez Sophie Imbert sur :
– son site internet
– sa page Facebook

Liens :

– EnVie d’Un Nôtre Monde : https://enviedunnotremonde.fr/

– Et si on y allait ? https://etsionyallait.fr/

– Convergence RIC Législatives : https://convergence.ric-france.fr/legislatives

– On reprend la main : groupe privé Telegram – Communication à venir

– Fédération Française de Citoyenneté : https://ffcitoyennete.fr/

partage cet article !