États-Unis : faute de volontaires, les centres de vaccination ferment leurs portes

Santé

mise à jour le 26/04/21

Plusieurs grands centres de vaccination du pays ont annoncé leur fermeture en raison d’une demande insuffisante de volontaires souhaitant recevoir une injection contre le Covid-19, bien que tous les adultes américains y soient désormais éligibles.

Une demande insuffisante de volontaires

Tandis que tous les adultes américains sont désormais éligibles à la vaccination contre le Covid-19, plusieurs grands centres de vaccination du pays ont annoncé lors de ces derniers jours leur intention de fermer en raison d’une demande insuffisante de volontaires souhaitant recevoir une injection. Les pouvoirs publics se mobilisent pour inciter les Américains qui ne se sont pas fait vacciner à le faire.

La moitié des Américains vaccinés, l’autre moitié à convaincre

Le 19 avril, le président Joe Biden a demandé aux Etats américains d’ouvrir la vaccination à tous les adultes, et plus de la moitié des adultes américains ont à ce jour reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.

Une étude de la Kaiser Family Foundation indique que, le mois dernier, 37 % des Américains prévoyaient d’attendre pour se faire vacciner, de ne le faire que si cela était nécessaire, ou de ne pas le faire du tout.

La Maison-Blanche et les autorités des différents États redoublent donc d’efforts pour persuader les Américains non vaccinés, comme le rappelle le New York Times : Joe Biden a ainsi annoncé le 21 avril un plan d’allègement fiscal pour les entreprises qui accordent à leurs employés des congés payés pour que ceux-ci se fassent vacciner.

Lire l’article…

partage cet article !