Des militants italiens pour le climat ont collé leurs mains sur le tableau « Le Printemps » de Botticelli

Faits-divers, Insolite

mise à jour le 25/07/22

Vendredi 22 juillet 2022 à la Galerie des Offices, dans la salle Botticelli, des militants écologistes ont déployé une banderole avec la mention « Last Generation No Gas No Coal » — « Dernière Génération Pas de Gaz Pas de Charbon » —, avant de s’attaquer au Printemps de Sandro Botticelli (15e siècle). Heureusement,  le musée l’avait équipé d’un verre protecteur.


Les policiers sont intervenus au musée et interpellé les organisateurs de la manifestation, un homme et deux femmes. Deux jeunes Italiens , avant de s’asseoir et d’afficher la banderole au sol, ont appliqué de la colle sur le verre qui protège Le Printemps de Botticelli, puis y ont apposé leurs mains. Les trois extrémistes du climat seront accusés de résistance à un agent public, manifestation non autorisée et dégradation ou souillure.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !