Covid-19 : le renseignement américain n’écarte pas l’hypothèse du labo chinois

16 avril 2021 | Santé, Société

Les services de renseignement américains n’écartent pas la piste d’une fuite d’un laboratoire chinois pour expliquer l’actuelle pandémie de nouveau coronavirus. Selon eux, de nombreuses zones d’ombre subsistent.

« La communauté du renseignement ne sait pas exactement où, quand, ni comment le virus du Covid-19 a été transmis initialement », a déclaré la directrice du renseignement, Avril Haines, devant une commission du Sénat.

Elle a mentionné les « deux théories » expliquant l’origine du coronavirus : un contact humain avec des animaux infectés ou l’accident de laboratoire.

« Nous en sommes là », a-t-elle ajouté. « Mais nous continuons à travailler sur cette question, nous rassemblons des informations et nous faisons tout notre possible pour vous donner le plus de confiance possible » dans les explications sur l’origine de la pandémie.

« Nous faisons tout ce que nous pouvons et nous utilisons toutes les ressources à notre disposition pour faire toute la lumière là-dessus », a renchéri le directeur de la CIA, William Burns.

Mais « ce qui est clair pour nous et nos experts, c’est que les dirigeants chinois n’ont pas été complètement francs ou transparents dans leur coopération » avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’origine du coronavirus, a-t-il ajouté.