Ministère chinois des Affaires étrangères : les tentatives américaines pour faire pression contre la Chine et la Russie ne réussiront pas

Politique

mise à jour le 29/03/22

Lors d’une d’une conférence de presse le 29 mars 2022, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a répondu aux questions des journalistes. Une fiche d’information du ministère américain de la Défense « sur la stratégie de défense nationale », présente la Chine comme le « concurrent stratégique le plus important » et la Russie comme une « menace aiguë ».


Pour Wang Wenbin, « la stratégie de défense nationale des États-Unis est encore dans la mentalité de l’époque de la guerre froide et de l’idéologie de la confrontation des blocs. La Chine et la Russie sont deux grands pays. La tentative américaine de les contenir et de les réprimer ne réussira pas. Les États-Unis devraient réfléchir à leurs responsabilités dans la crise ukrainienne, se repentir et corriger la pratique consistant à établir des ennemis imaginaires, à ignorer les préoccupations légitimes de sécurité des autres pays et à alimenter la confrontation des blocs ».

Dans la précédente conférence de presse du 28 mars 2022, le porte-parole déclarait que « la Chine soutient toujours que les sanctions ne sont pas des moyens fondamentalement efficaces pour résoudre les problèmes. La Chine s’oppose fermement aux sanctions unilatérales et à la juridiction à longue portée sans fondement dans le droit international et sans mandat du Conseil de sécurité de l’ONU. Parmi les 190 États membres de l’ONU, plus de 140 n’ont pas pris part aux sanctions contre la Russie. Ce fait montre que l’écrasante majorité des pays traitent les questions liées aux sanctions de manière prudente et responsable. Il n’incombe pas aux peuples de payer le prix des conflits géographiques et des rivalités entre grandes puissances ».

Un journaliste de Shenzhen TV a relevait que l’Europe et les États-Unis ont fait preuve d’un deux poids deux mesures flagrant en gardant le silence sur ce qui se passe en Palestine, tout en mettant au tout premier plan ce qui se passe en Ukraine. Wang Wenbin trouve en effet qu’il y a une injustice envers la Palestine : « Je tiens à souligner que la communauté internationale ne devrait pas adopter un double standard sur la question palestinienne et d’autres questions brûlantes internationales et régionales. C’est un double standard inacceptable de sympathiser avec les réfugiés en Ukraine tout en fermant les yeux sur les réfugiés des pays du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Amérique latine. Il est inacceptable de qualifier de crimes de guerre des actes portant atteinte à des civils en Ukraine, tout en laissant impunis les dommages causés à des civils en République fédérale de Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak et en Syrie. Il est inacceptable de dire que les attaques contre l’Ukraine sapent le principe du respect de la souveraineté, tout en affirmant que les attaques contre la République fédérale de Yougoslavie, l’Afghanistan, l’Irak et la Syrie sont légitimes et légales. C’est un double standard inacceptable de souligner que la souveraineté est inviolable sur la question de l’Ukraine, tout en prétendant que les droits de l’homme précèdent la souveraineté lorsqu’il s’agit de questions liées à la République fédérale de Yougoslavie et à l’Irak. »

Le Média en 4-4-2

partage cet article !