Gerhard Pöttler, ancien directeur de soins de santé : infirmières et médecins me disent le contraire des médias

Santé

mise à jour le 11/09/21

Le Dr Gerhard Pöttler est l'auteur du livre "Health Care in Austria" et le fondateur de l' "École sur la plage", ancien directeur général de plusieurs institutions de soins de santé et de services sociaux en Autriche.

« Chaque jour, je reçois des dizaines d’appels d’infirmiers, de médecins de différents hôpitaux ou établissements de soins, qui sont complètement diamétralement opposés à ce que la propagande médiatique veut nous faire croire. »
« Mais, étrangement, ils sont tous vaccinés et parmi ces personnes vaccinées positives, beaucoup sont déjà à l’hôpital et deux d’entre elles sont en soins intensifs. »

Transcription :

Oui, je vous souhaite une superbe matinée en ce mercredi 25 août 2021. Hier, nous étions invités à un grand événement pour MFG à Windisch. Mais la raison pour laquelle je me manifeste maintenant a un contexte complètement différent. C’est incroyable la façon dont la propagande médiatique circule.

Chaque jour, je reçois des dizaines d’appels d’infirmiers, de médecins de différents hôpitaux ou établissements de soins, qui sont complètement diamétralement opposés à ce que la propagande médiatique veut nous faire croire. Ainsi, par exemple, il y a déjà eu une histoire sur Graz sur le net. Nous savons qu’à Graz, ce sont principalement les vaccinés qui se trouvent dans les unités de soins intensifs. Dans la ville de Linz je le sais aussi, Je le sais pour l’Hôpital Général de Vienne. Je le sais pour quelques petits hôpitaux périphériques et je le sais pour Salzbourg.

Je viens d’entendre parler de deux maisons de retraite où l’on doit fermer des services, parce que tout le personnel est positif.

Mais, étrangement, ils sont tous vaccinés et parmi ces personnes vaccinées positives, beaucoup sont déjà à l’hôpital et deux d’entre elles sont en soins intensifs.

Eh bien, honnêtement, pour celui qui n’a toujours pas compris, on ne peut plus rien faire pour lui. D’accord ? Et tout ce que je peux dire, c’est qu’il faut aller au premier rang et profiter du spectacle. Je sais que ce n’est pas facile pour certaines personnes. Et cela me concerne aussi avec mes enfants à l’automne. C’est vraiment tellement stupide que ça ne peut pas être plus stupide. Il faut le dire honnêtement. S’il vous plaît, s’il vous plaît, essayez de gagner les quelques personnes qui sont encore ici, qui ont encore une réflexion indépendante, parce que oui… C’est à vous faire perdre la tête. Je vous souhaite une merveilleuse journée. Prenez soin de vous et restez en bonne santé. Au revoir.

partage cet article !