11-Septembre 2001 : avec 20 minutes d’avance, la BBC annonce l’effondrement d’une troisième tour

Décryptage, Documentaire

mise à jour le 05/08/22

Qu’y a-t-il de commun entre l’incendie de Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 et l’attentat des tours du World Trade Center le 11 septembre 2001 ? Un choc destiné à sidérer la population, à l’empêcher de penser. En France, les Gilets Jaunes ont été momentanément éclipsés ; aux États-Unis, le consensus s’est fait sur l’entrée en guerre au Moyen-Orient, comme il s’était fait sur l’entrée en guerre en 1941 après l’attaque de Pearl Harbour.

L’après-midi du 11 septembre 2001, 7 heures après les tours jumelles, une troisième tour s’est effondrée sur elle-même en à peine 7 secondes. Sans raison apparente puisque aucun avion ne l’avait percutée. Chose étrange, la correspondante de BBC News, Jane Standley, a rapporté en direct que le Salomon Brothers’ Building (WTC 7) s’était effondré, sans savoir que le bâtiment intact était encore clairement visible derrière elle.

Le World Trade Center 7, un gratte-ciel de 47 étages, abritait les bureaux de la CIA, de l’IRS (qui contenait des quantités prodigieuses [jusqu’à 4 000 cas] de fraude fiscale d’entreprise ; y compris les scandales ENRON et WorldCom), les services secrets des États-Unis, le ministère de la Défense, l’Association nationale des commissaires d’assurance, la Securities & Exchange Commission (avec des dossiers de fraude boursière], etc. Tous les dossiers et les bandes de sauvegarde des courriers électroniques de preuves de fraude d’entreprise de septembre 1998 à décembre 2000 stockés dans ce bâtiment ont été réduits en poussière. Plus de 3 160 architectes et ingénieurs confirment que le bâtiment s’est effondré à la suite d’une démolition contrôlée.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !