Une pédiatre offre la vaccination des ados sur un plateau

Santé

mise à jour le 11/09/21

Christele Gras-Le-Guen

Aucune nécessité médicale à vacciner les enfants

Le 4 septembre 2020, le Dr Christelle Gras-Le Guen, présidente de la Société française de pédiatrie, affirmait que le Covid-19 ne concerne que très rarement l’enfant. Le 2 juin 2021, elle en tirait la conclusion logique : les enfants ne sont pas concernés par la circulation du virus. Ils peuvent être plus porteurs en avançant en âge, mais ils ne doivent pas être vaccinés par défaut : la cible reste les adultes.

Vacciner les ados, c’est bon pour le moral

Le 15 juin, l’autorisation de  vacciner les ados change tout ! Le Dr Christelle Gras-Le Guen ne peut revenir sur ce qu’elle a maintes fois affirmé — la vaccination n’est pas utile aux jeunes. Alors, dans une magnifique volte-face, elle trouve des raisons non pas médicales, mais psychologiques ! Elle les félicite : « La vaccination des ados est une preuve de civisme et d’une grande maturité, je trouve parce que ils sont très nombreux à réagir comme ça. Moi, je suis très admirative. Si c’est la jeunesse qui donne une leçon de savoir-faire, de savoir-être à tous ces adultes sceptiques qui ne veulent pas faire le pas, eh bien je trouve que ce sera une très belle aventure. […] Beaucoup ont été malmenés par un discours culpabilisant. Pour eux, être vaccinés, c’est aussi une façon d’être déculpabilisés. » 

Ils montrent l’exemple et se déculpabilisent d’avoir été cause de la mort de leurs grands-mères (en tout cas selon un clip du gouvernement).

Clés d’une volte-face

Selon Christelle Gras Le Guen le vaccin Covid, les enfants et les ados n’en n’ont pas besoin. Ensuite, tout d’un coup, le jour même du lancement de la vaccination pour les 12 ans et plus, elle découvre une super bonne raison ! On cherche pourquoi ce changement soudain. Et on trouve !

Le Dr Christelle Gras-Le Guen a touché 11 887 € de Abbvie, Astella Pharma, Ceheid Europe, Chiesi, Gilead, GlaxoSmithKline, bioMérieux, Pfizer, Shire France (Transparence Santé).

Les Journées parisiennes de Pédiatrie des 2 et 3 octobre 2015 ont accueilli la Société française de pédiatrie présidée par le Dr Gras-LeGuen, sous l’égide d’une bonne flopée de laboratoires (voir ci-contre).

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !