Quand Brigitte Milhau annonçait sur CNews : « 1 enfant sur 5 000 risque un problème cardiaque à cause du vaccin »

Santé

mise à jour le 14/05/23

En juillet 2021, la population était déjà affolée par les médecins de plateaux télévisés ainsi que par les menaces du gouvernement pour pousser les Français vers la vaccination. Suite au matraquage médiatique et à l’approbation du peuple français, nos médecins de plateaux se mettaient à table pour annoncer le pire. Sur CNEWS, Brigitte Milhau expliquait : « on sait qu’avec la vaccination il y a des risques comme avec tous les médicaments… » en faisant une comparaison douteuse avec l’aspirine. Puis notre médecin de plateau continuait de creuser :

« En effet il y a des risques pour les enfants, on les a identifiés, des risques de myocardite (inflammation du muscle cardiaque), des risques de péricardite (de l’enveloppe du cœur) et on s’est aperçu qu’il y avait un risque sur 5000 pour les garçons et 1 sur 100 000 pour les filles après la deuxième dose. »

En tant que parent, rien de rassurant dans les propos de notre médecin, mais dans un souci de transparence surréaliste :

« On prévient les soignants, les adolescents et les parents que s’il y a des douleurs dans la poitrine, des sifflements, on surveille… » ! 

Conclusion, votre enfant a 1 chance sur 5 000 de choper une maladie cardiaque mais rassurez-vous il suffira de le surveiller s’il a mal au cœur. Et ça, c’est sur le court terme. On n’a strictement aucun recul sur le long terme.

Le Média en 4-4-2.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Santé

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous