Olivier Véran se dit prêt à appuyer sur un bouton pour remettre le pass vaccinal à la rentrée

Politique, Santé

mise à jour le 21/02/22

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, était l’invité ce 20 février 2022 du Grand Jury. Il a souligné à plusieurs reprises qu’il faut attendre que les hôpitaux aient la capacité de fonctionner normalement afin de pouvoir libérer les Français et lever les restrictions d’ici le 15 mars. Cela n’a rien à voir avec une quelconque manœuvre politicienne.  Sauf que… c’est totalement faux — mais Véran nous a habitués à tous les mensonges.


En effet, à Marseille, cela fait plus d’un mois que 80 % des salles d’opération ont été rouvertes et c’est le président de la Commission médicale hôpitaux universitaires de Marseille qui le dit : « On a rappelé des gens qui étaient sur des listes d’attente pour leur dire de venir et les opérer. » Il n’y a aucune justification à tenir enchaînés les Français, sinon politique.

A la question de la journaliste — le gouvernement est-il « en train de préparer le bouton sur lequel appuyer pour remettre le pass vaccinal à tout moment ? » — Olivier Véran répond ce que les Français redoutent le plus : « Il n’est pas improbable que nous ayons d’autres variants qui émergent probablement l’hiver prochain, peut-être plus tôt […]. Donc, vous savez ce que nous faisons dans ces situations-là ? Nous ne désarmons pas. Vous avez un virus qui circule beaucoup : On met des mesures ! Et quand je dis qu’on ne se désarme pas, c’est qu’on est capables, en appuyant sur un bouton, de re-déclencher tout un arsenal de défense dans notre pays, pour nos concitoyens, face à une menace épidémique. »

 

En gros, une fois réélu par les Français, après deux années de privations, de mensonges, de confinements, de vaccinations forcées sous peine d’exclusion ou de licenciement, de discriminations, de suicides, de dépressions… nous repartirons pour cinq longues années et des rappels vaccinaux à répétition. Il suffira d’appuyer sur le bouton, comme le dit si bien notre ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran.

Pour visionner l’interview en entier :

Le Média en 4-4-2

partage cet article !