Nous sommes en guerre… Poisson d’avril !

Santé

mise à jour le 03/04/21

Ce soir-là, peu avant sa conférence de presse, Jean Castoche n’en pouvait plus de se retenir d’annoncer la vérité, bref d’arrêter de mentir. Ah! l’heure a sonné. Il peut enfin le dire : c’est un poisson d’avriiiiil ! Un an de canular ! Que dis-je, plus d’un an qu’on vous mène en bateau ! Ah ! on est les plus forts au gouvernement ! Le Covid, le confinement, les vaccins. Tout ça c’était de la blague, on vous dit !

Vous auriez pu le savoir, mais il ne fallait pas regarder la télé. Rappelez-vous Sarkozy, Hollande et à présent Macron, ils ont tous fermé un max de lits dans les hôpitaux. C’est tous les hivers que les réas sont débordées. En 2017, ça commençait déjà à sentir le roussi.

Vous n’aviez pas compris que la saturation des hôpitaux, c’est moi, c’est nous, au gouvernement. C’est dû à nos économies sur votre santé. Le Covid n’y est pour rien. Enfin, pas plus que la grippe habituelle qui frappe en hiver. Economies par-ci, mais dépenses par-là. Pour privatiser les hôpitaux, faut d’abord fermer les hôpitaux publics. Et pour cela économiser, les empêcher de tourner. Il y a bien d’autres priorités ! La dette, par exemple est à développer. On est assez forts là-dessus : confinement et couvre-feu ont coûté déjà plus de 160 milliards d’euros. On peut dire que c’est une grande réussite. Ça pourra servir à justifier d’autres économies à l’avenir. C’est quand même pas con d’économiser un euro pour en payer cent, non ? Bon, enfin ceux qui paient ce n’est pas nous, c’est vous ! Poisson d’avril !

Il ne faut surtout pas regarder les vrais chiffres du Pr Toubiana car, en fait, la surmortalité de 2020 est faible : 3,7 % et seulement sur les plus de 65 ans. Vous n’imaginez quand même pas qu’on va vous les donner, ces chiffres !

Notre président avait prédit 500 000 morts. Il y en a eu 23 500 de plus que les prévisions de chaque année. Certains complotistes vous diront que cancers, maladies cardiovasculaires, drogues, tabagisme et même pollution de l’air tuent plus. Ne vous attendez pas à ce qu’on les soutiennent. Sinon il faudrait dépenser davantage pour la santé des Français. Et ça, il n’en est pas question !

En plus des bénéfices des laboratoires il faut prendre en compte les bénéfices du confinement. Grâce au confinement, nous avons :

Belle réussite, non ? Et puis ce n’est pas parce que les effets du confinement sur le ralentissement de la propagation du virus ne sont pas prouvés qu’on va se priver de confiner toute la France. Enfin, la France métropolitaine, parce que dans les îles avec le rhum et les carnavals, on n’arrive pas à les contrôler.

Véran, c’est un des meilleurs de notre team avec son magique « le masque est obligatoire partout où [j’ai] décidé qu’il l’est ». Non vraiment, vrai de vrai que c’était gros ! Mais plus c’est gros, mieux ça passe. Même notre président printemps est devenu poisson d’avril : 4,5 millions de Français sont malades du Covid, il nous annonce à la télé. Et toc ! Quant aux chiffres de décès, ils sont énormes, tellement énormes qu’on se gardera bien de vous les donner, mais, vous pouvez nous croire, ils sont gigantesques. 

N’écoutez pas les prophètes de malheur qui cherchent à vous faire douter des excellentes intentions de nos excellents laboratoires :

« L’efficacité des vaccins est devenue particulièrement contingente du fait de l’apparition des nouveaux variants» […] les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinale ou de la virulence d’un variant. […] le vaccin n’empêche pas de transmettre le virus aux tiers. L’impact de la vaccination sur la propagation du virus n’est pas encore connu ». (source)

Croyez-moi : les vaccins ralentissent la propagation du virus. Poisson d’avril ! on ne sait rien de rien, avec ces satanés variants ! Des scientifiques disent qu’ils augmentent les probabilités de mourir. Nos scientifiques à nous (et qui sont en rapport direct avec les labos, donc les mieux informés) ne sont pas d’accord. Aujourd’hui, 1er avril, c’est jour de vérité. Eh oui, toutes les études qui valident l’efficacité des traitements qui ne coûteraient que quelque 600 millions passent à l’as. Parce que BigPharma, qui veut notre bien, n’est intéressé que par les milliards. Sinon, rien.

@eveilconscience

#pourtoi #foryou #eveilconscience #pourtapage #ouvrezlesyeux

♬ son original – Éveil de conscience

Qui ment, qui dit vrai ? J’avoue , moi Castoche, que je suis un gros menteur, sauf le 1er avril, mais dès le 2, c’est fini. Je ne vous annoncerai que des balivernes, mais prononcées d’un ton sérieux. Ah, mais ! Il n’y a qu’un seul jour dans l’année pour dire la vérité. Profitez-en bien : c’est le 1er avril. Dès demain je vous annoncerai : il faut qu’on vaccine tout le monde rapidement, car c’est la seule solution. Je dis bien la seule. Eh non, ce n’est pas un poisson d’avril. Entre nous, plus c’est gros, plus ça passe.

Thomas pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !