Ministre des Affaires étrangères russe : l’idée de l’UE du passeport Covid est contraire à la vaccination volontaire

Économie, Santé

mise à jour le 03/03/21

Le ministre des Affaires étrangères de Russie, Sergueï Lavrovestime que l’idée de l’UE de mettre en place des passeports Covid est contraire au principe de vaccination volontaire et prévient contre toute discrimination de la population russe.

« À ce que je comprends, il s’agit d’une idée qui est encore en développement. Selon nos collègues en Europe, elle suscite une attitude contradictoire dans les pays européens et ce projet de la bureaucratie bruxelloise est pris au sérieux. Beaucoup s’expriment de la façon suivante : il s’avère que ce projet est contraire aux règles de la bureaucratie car les pays de l’Union européenne ont décidé que la vaccination est une affaire volontaire », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères d’Ouzbékistan.

« Cela veut dire que les gens y seront forcés s’ils veulent se déplacer et en Europe la population envisage mal sa vie sans se déplacer entre les pays de l’Union européenne », a détaillé le ministre.

Lire la suite…

partage cet article !