Marine Le Pen peut faire perdre les législatives de la Première ministre Élisabeth Borne

Politique

mise à jour le 13/06/22

Être Premier ministre du gouvernement et perdre les élections législatives est-ce possible ? Non seulement c’est possible mais les conséquences seraient catastrophiques pour le président Emmanuel Macron. Comme l’explique François Asselineau, « Dans le Calvados, Élisabeth Borne a fait 34,32 % et a peu de réserves de voix. Le 2e tour l’opposera à Noé Gauchard (NUPES), qui a fait 24,53 %… mais qui peut être élu si le RN qui a obtenu 21,74 % appelle à voter pour lui. »

Si Eric Zemmour vient lui aussi en embuscade et appelle à voter Noé Gauchard, ce dernier gagnera avec une avance de plus de 4 %. 

Faut-il encore que les égos ou les intérêts passent après la France, ce que la gauche n’a pas fait au second tour des élections pour faire perdre Macron… Est-ce que Marine Le Pen aura l’intelligence de faire perdre Élisabeth Borne ? Pour François Asselineau il s’agit ici d’une chance inouïe de mettre à mal la macronie : « Je n’ignore aucune des objections pour m’expliquer que Le Pen n’acceptera pas plus de voter pour NUPES que Mélenchon n’a accepté de le faire pour Le Pen à la présidentielle. Mais il s’agit ici d’un cas unique et de force majeure auquel tous les Français doivent porter attention  » et d’ajouter  » si Marine Le Pen et Zemmour mobilisent leur électeurs pour contrer Élisabeth Borne, celle-ci sera battue. Avec des conséquences politiques énormes » :

  • La Première ministre Élisabeth Borne devrait quitter Matignon
  • Tout le gouvernement tomberait et le président Macron serait ridiculisé
  • Il devrait trouver un Premier ministre
  • Son 2e mandat serait affaibli d’emblée.

Marine Le Pen et Zemmour ont une chance unique de mettre un gros coup de pied dans la fourmilière, de délégitimer le gouvernement Macron en excluant Élisabeth Borne. Le veulent-ils ?

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !