Malgré sa double injection, le président argentin est testé positif au Covid-19

7 avril 2021 | Santé, Société

Le président de l’Argentine, Alberto Fernandez, qui a reçu deux doses du vaccin russe Spoutnik V plus tôt cette année, est déclaré, par son médecin, positif au Covid-19.

Fernandez avait dit plus tôt qu’il s’était confiné suite au résultat positif à un test d’anticorps. Un test de réaction en chaîne par polymérase, plus définitif, avait confirmé le résultat, selon une déclaration signée par Federico Saavedra, médecin personnel de longue date de Fernandez et maintenant membre de son équipe médicale.

Fernandez est « stable, asymptomatique et avec des résultats de tests dans les limites normales », a déclaré Saavedra. Le président avait fait un test après avoir eu de la fièvre et avoir souffert d’un mal de tête hier.

Le leader argentin avait pris une première dose du vaccin Spoutnik V contre le Covid-19 dans un hôpital public de la province de Buenos Aires en janvier et avait reçu une seconde dose le 11 février, a confirmé son service de presse. Le vaccin fonctionne et il se sentirait beaucoup plus mal sans cette injection, a déclaré M. Fernandez à Infobae aujourd’hui. Il a dit qu’il se sentait bien et sans symptômes graves. Le président ne sait pas comment il a été infecté, a-t-il déclaré à la radio AM750.

Spoutnik V est efficace à 91,6 % contre l’infection et à 100 % contre les cas graves, a déclaré l’Institut russe Gamaleya, qui a mis au point le vaccin, en réponse au message sur Tweeter de Fernandez dans lequel il annonçait le résultat des anticorps.

LArgentine a signalé 52 286 cas de Covid-19 par million d’habitants et 1 234 décès, comparativement à 92 746 et 1 679 décès aux États-Unis, selon les données compilées par Bloomberg. Le pays a vacciné 7,7 % de sa population avec au moins une dose, selon le suivi vaccinal de Bloomberg.

– Source : Argentina’s President who was vaccinated tests positive for COVID-19 (4 avril 2021)
– Traduit par Tanguy pour Le Média en 4-4-2