Le gouvernement veut alourdir sa dictature « sanitaire »

Santé

mise à jour le 17/09/21

Big Pharma

Olivier Véran annonce que le variant Delta « est en train de progressivement remplacer tous les autres virus qui existaient de la souche coronavirus ». Il précise même qu’il sera « bientôt majoritaire, probablement ce week-end ». A ce degré de précision — pile poil la veille d’un départ en vacances —, on reconnaît une expertise médicale indéniable. Ce qui pourrait gâcher les départs, est en fait une excellente nouvelle, car ce variant delta, inoffensif, remplace tous les autres. 

Le virus Delta est inoffensif 

Les prévisions du week-end nous annoncent des bouchons, selon Bison futé, des nuages selon MéteoFrance, comme d’habitude… Aucune prévision d’un risque Delta : les chiffres de l’hôpital continuent de baisser. Contagieux, le variant Delta serait aussi dangereux qu’un rhume, d’après les chiffres officiels :

10 avril : 43 284 cas et 207 décès
7 juillet :4 081 cas et 25 décès (18 selon un dernier bilan).

Les graphiques officiels en témoignent :

Décès covid 7 juillet 2021
Décès covid 7 juillet 2021
Cas covid 10 avril 2021
Cas covid 10 avril 2021

Big Pharma menace les vacances des Français 

Le week-end risque d’être assombri par les menaces de Big Pharma : 

– Le gouvernement réfléchit à étendre le Pass sanitaire dans plusieurs lieux publics : centre commerciaux, discothèques, etc.
– Les vacances en Espagne et au Portugal, sans Pass sanitaire, seront interdites.
– Une troisième injection est prévue pour ceux qui ont été vaccinés, mais sont fragiles.
Le personnel soignant sera bientôt obligé d’être vacciné, même si les vaccins ne sont encore qu’expérimentaux.

Pour quoi faire peur ?

Le 10 juin Karine Lacombe — qui a reçu 212 209 € des labos, ça, on ne résiste pas à le rappeler — nous avait fait part de sa prédiction :  « Probablement que nous aurons une 4e vague à l’automne ». Le 9 juillet, sur BFMTV elle n’a (presque) plus de doute :« Cette quatrième vague est quasi certaine » et « va probablement arriver au mois d’août ». Après cette démonstration d’une rigueur scientifique époustouflante, elle nous a rappelé l’importance de la vaccination. 

Olivier Véran, lui, contrairement à Karine lacombe, a compris le calendrier à suivre. C’est tout de suite qu’il faut affoler des Français trop enclins à l’esprit de jouissance pendant l’été. Avant lundi 12 juillet ! Pourquoi ? pour préparer les Français au choc de nouvelles restrictions aux libertés qu’annoncera Emmanuel Macron, après consultation bidon du Conseil de défense et de ses députés.

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !