Vaccination obligatoire des soignants : Patrick Pelloux choisit le camp des col-labos

Santé

mise à jour le 14/07/21

Le Dr Patrick Pelloux est impatient de rejoindre la liste des 96 médecins qui appellent à l’injection obligatoire de « vaccins » expérimentaux pour le personnel de santé. La plupart de ces praticiens ne sont pas connus. Il nous a fallu consulter attentivement Transparence Santé pour connaître le montant des cadeaux qu’ils ont reçus des laboratoires. Ces sommes ont été arrondies largement en dessous de la réalité. Quant à ceux qui se contentent de repas et de petits voyages aux frais des laboratoires, on souhaite qu’ils ne se sont pas vendus pour si peu, quoique, au prix du menu… Certains n’ont rien reçu des laboratoires. Ils sont rares.

Quels médecins soutiennent les laboratoires ?

Au 16e nom de médecin, on en est quand même à 68 253 €, mais on fatigue. Il faut ajouter les deux vedettes qui font largement monter l’addition. Avec Karine Lacombe qui a reçu 212 209 et Gilles Pialoux 157 644 , le prix de la corruption s’élève à 438 106 €. Et on a laissé 78 médecins de côté ! Vous pouvez chercher leurs noms sur Transparence Santé à partir de la liste publiée par le JDD.

Itinéraire d’une trahison

Pour quoi Patrick Pelloux a-t-il décidé de rejoindre cette joyeuse bande ? Quel parcours a suivi celui qui déclarait en 2012 : « Il faut oublier le néolibéralisme à l’hôpital », puis était devenu, en 2015, l’ami du président Hollande ! Celui qui, le 16 mars 2021, défendait encore le personnel soignant — contre une catégorie intermédiaire low cost inventée par la bande à Macron… Tout ça pour finir par accepter, début juin, une mission sur la radicalisation et les atteintes à la laïcité à l’hôpital. Comme si les problèmes religieux à l’hôpital étaient une urgence ou même une réalité. Il s’agit plutôt d’une opération de diversion et de division pour faire taire le président de l’Association des médecins urgentistes. S’il s’était contenté de se taire ! Mais non : il signe « dès demain » (ce sera donc le 6 juillet) la pétition en faveur de l’obligation de « vaccination » du personnel de santé, avec des médecins connus (ou moins connus) pour leurs conflits d’intérêts et l’Ordre des médecins, lui-même redressé par la Cour des comptes pour corruption. En vingt-quatre heures Patrick Pelloux a le temps de changer d’avis et de continuer à défendre ses collègues. On l’espère pour lui.

Les signataires de la pétition pour l’obligation » vaccinale » des personnels de santé — entre parenthèses : ce qu’ils ont reçu des labos.
– Pierre Amarenco (30 000 €)
– Zahir Amoura
– Fabrizio Andreelli
– Isabelle Arnulf
– Pierre-Yves Benhamou
– Francis Berenbaum (50 000 €)
– Jean-François Bergmann (21 000 €)
– Francis Bolgert
– Marie Anne Bouldouyre
– François Bourdillon
– Michel Bronstein
– Michel Canis
– Jean Carlet (6 474 €)
– Yves Castier (4 200 €)
– Yves Catonné (1 529 €)
– Lucy Chaillous (5 000 €)

Lire la suite sur le JDD…

partage cet article !