Jean-François Delfraissy : « Il est possible que nous ayons besoin à un moment donné d’une quatrième dose »

Santé

mise à jour le 09/12/21

Amoureux de la troisième dose, bonne nouvelle ! Delfraissy veut payer sa tournée pour une quatrième dose, celle qui précédera la cinquième, juste avant la sixième. « Pour l’instant, c’est un rappel, mais peut-être qu’il en faudra un quatrième, je ne sais pas. Je ne sais pas combien de temps va durer le rappel. (…) Donc il est possible que nous ayons besoin, à un moment donné, d’une quatrième dose, pour rappeler, et dans quel délai, je ne le sais pas encore. »


En septembre, circulait une copie d’écran du site Ameli qui prévoyait une quatrième dose. Fake news ! s’empressèrent de nous prévenir les médias. « En ces périodes d’incertitude, fausses informations et idées reçues sont nombreuses à circuler. Mais une quatrième dose pour tous n’est pas à l’ordre du jour et le bouton mis en place par Ameli pro ne sert qu’à renseigner des informations pour les patients immunodéprimés, qui seuls, reçoivent actuellement une quatrième dose. Vérifiez toujours l’information avant de la diffuser. » Bref, une quatrième dose pour tous n’est pas à l’ordre du jour en septembre, dans cette « période d’incertitude », « l’ordre du jour » ne prévoit pas « actuellement » une quatrième dose. En transférant sur un site météo, cela donnerait : actuellement il fait beau. Rien ne laisse augurer de changement pour aujourd’hui. Dans cette période d’incertitude, demain sera un autre jour. Comme le ministère de la Santé, des prévisions météo au-delà du jour même ne seraient pas crédibles…

Il paraît que « Tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait le poison ». Aux courageux qui aiment les sensations fortes, amis du saut en parachute, aux cascadeurs, aux belles filles qui veulent se débarrasser de la belle-doche (le crime parfait), aux parieurs du dimanche tentez votre chance, le saut dans l’inconnu vous attend. On peut dire ce qu’on veut de nos scientifiques et du gouvernement, mais ils savent une chose, c’est qu’ils ne savent pas. Donc ayez confiance !

Le bonus :

Le Média en 4-4-2

 

partage cet article !