François Bayrou favorable à un « passeport vaccinal » et à fermer l’accès de certaines activités aux non-vaccinés

Santé

mise à jour le 29/12/20

Le président du MoDem François Bayrou, l’homme que l’on ne voit normalement qu’au moment des présidentielles pour négocier ses votes, revient de temps en temps sur les médias afin de donner son avis tricoté.

Cette fois-ci nous le retrouvons sur LCI, où il se dit favorable à un « passeport vaccinal ». A la question de la journaliste Amélie Carrouer, pour savoir si « oui ou non, il faut laisser les personnes vaccinées reprendre l’accès à certaines choses et pas pour les non-vaccinés ? » François Bayrou répond sans détour qu’« on peut tout à fait imaginer ça, que d’une certaine manière le fait d’être soumis à la vaccination ouvre des portes qui jusqu’alors étaient fermées », « c’est le sens naturel des choses ».

Le sens naturel des choses est donc de créer des citoyens français de seconde zone, ces parias de la République pourtant majoritaires à ne pas vouloir se faire vacciner. C’est Christophe Barbier qui va être content !

Voir la vidéo sur LCI : Passeport vaccinal : pour Bayrou, c’est « le sens naturel des choses »

Dans son article 3131‑9, au 6e paragraphe, le texte qui ne devrait pas être présenté au Parlement « avant plusieurs mois », selon Olivier Véran, prévoit que « le Premier ministre peut, le cas échéant (…) subordonner les déplacements des personnes, leur accès aux moyens de transport ou à certains lieux, ainsi que l’exercice de certaines activités à la présentation des résultats d’un test de dépistage établissant que la personne n’est pas affectée ou contaminée, au suivi d’un traitement préventif, y compris à l’administration d’un vaccin, ou d’un traitement curatif ».

Projet de loi nº 3714 instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires

partage cet article !