Double victoire de Poutine : finis l’euro et le dollar, l’Europe devra payer le gaz russe en roubles

Économie, Politique

mise à jour le 24/03/22

Vladimir Poutine a annoncé mercredi que la Russie n’acceptera plus de paiements en dollars ou en euros pour les livraisons de gaz à l’UE. Cette annonce a eu un effet immédiat sur la devise russe, qui s’est renforcée face aux monnaies américaine et européenne.  »

« J’ai pris la décision de mettre en œuvre un ensemble de mesures pour passer au paiement en roubles de notre gaz livré aux pays hostiles, et de renoncer dans tous les règlements aux devises qui ont été compromises », à déclaré Vladimir Poutine.

Poutine sauve le rouble

Pas d’embargo sur les livraisons de gaz russe à l’Union européenne, mais, beaucoup plus logiquement, uniquement des paiements en roubles. Finis les dollars ou les euros ! Face au gel des actifs de la Russie en Occident, cette annonce a eu un effet immédiat sur la devise russe, qui s’est renforcée face à aux monnaies américaine et européenne : 96,18 roubles pour un dollar après l’annonce par Poutine du paiement du gaz en roubles.

Pendant ce temps-là les guignols continuent leur propagande…

Joe Biden refait le coup des armes chimiques en Syrie. Cette fois c’est en Ukraine : « La Russie pourrait utiliser des armes chimiques en Ukraine ».
En voyage à Odessa (Ukraine), le philosophe BHL a tagué sur une barricade les trois mots de la devise républicaine : « Liberté, Égalité, Fraternité ». Un exploit ! Un autre président nous a fait du BHL (comme le Bazar de l’Hôtel de Ville, mais en moins vendeur) : Volodymyr Zelensky s’est adressé au parlement français, déclarant attendre de la France qu’elle aide l’Ukraine à mettre fin à cette « guerre contre la liberté, l’égalité et la fraternité » et à adhérer à terme à l’Union européenne.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !