Des enfants vomissent et s’endorment (à cause du masque ?) dans une école du Vaucluse

20 février 2021 | Politique, Santé

Jessica est naturopathe et herboriste mais surtout fondatrice du mouvement « Parents avant tout 84 » pour se soutenir entre parents dans cette période très particulière. Elle s’interroge sur le port du masque imposé aux enfants dès l’âge de six ans et ses conséquences sur leur santé physique et morale.

Jessica a été contactée par une maman qui vit dans un petit village du Vaucluse et qui l’alerte sur des cas d’endormissements en classe, de vomissements et de maux de ventre. Des tests (urinaires et sanguins) ont été réalisés par les parents sur ces enfants et sont tous revenus négatifs. L’école et la mairie ont effectué des tests environnementaux qui n’ont rien révélé de particulier. Les symptômes se sont poursuivis et de plus en plus de parents se sont alertés. Le médecin scolaire a mesuré le taux d’oxygène chez ces enfants et a constaté qu’il était en dessous de la norme aux moments des symptômes. Jessica et une autre maman ont contacté la presse qui a prévenu l’école que des journalistes se présenteraient le lendemain. Le soir même, le préfet a décidé de fermer l’école car, surprise ! deux cas de Covid ont été détectés ! Puis, dans la presse, ce même préfet a relativisé ce qu’il s’est passé dans l’école en parlant par exemple d’endormissements sans gravité.

C’est une première dans l’histoire de l’humanité que d’imposer le port d’un masque à des individus (en l’occurrence des enfants) pendant des périodes prolongées, masque qui est gardé en récréation mais aussi pendant les activités sportives ! Nous commençons à avoir une idée des effets à court terme, cette école du Vaucluse étant loin d’être un cas isolé. Mais qu’en est-il des effets à moyen et long termes ? Personne n’en a la moindre idée, même pas les autorités, et c’est ça le plus inquiétant.