Common Pass : le passeport qui vous permettra de voyager (ou non)

24 novembre 2020 | Santé, Société

Common Pass : le passeport qui vous permettra de voyager (ou non)

Le Forum économique mondial et la Fondation pour des projets communs ont accueilli aujourd’hui le Conseil international des Aéroports du monde (ACI) qui représente près de deux mille aéroports à travers le monde, et cinq grandes compagnies aériennes mondiales, en tant que membre du réseau Common Trust.

« Les membres du réseau Common Trust se réunissent pour mettre en place un réseau mondial inclusif conçu pour donner aux individus un accès numérique à leurs informations de santé afin qu’ils puissent protéger et améliorer leur santé, et prouver leur état de santé pour voyager à nouveau en toute sécurité en voyage et retourner au travail, à l’école et dans la vie, tout en protégeant la confidentialité de leurs données », a déclaré Paul Meyer, P-DG de la Fondation pour des projets communs. « Nous nous félicitons de la collaboration avec les parties prenantes publiques et privées dans de nombreux secteurs, notamment l’ACI World et l’IATA (Association internationale du Transport aérien) dans le domaine de l’aviation. »

« Alors que le monde s’efforce de surmonter la pandémie, tous les pays sont confrontés au défi de savoir comment rouvrir les frontières pour les voyages et le commerce tout en protégeant la santé de leurs populations », a déclaré le directeur général d’ACI Monde, Luis Felipe de Oliveira. « La clé de ce succès sera une approche harmonisée au niveau mondial, étayée par la coopération et la cohérence entre tous les acteurs de l’industrie aéronautique. »

« Le réseau Common Trust et le passeport commun contribueront à favoriser cette approche cohérente, d’autant plus qu’elle ne concernera pas uniquement le secteur de l’aviation », a déclaré M. de Oliveira.

Le Passeport Commun a été testé avec succès pour la première fois en octobre sur les vols de Cathay Pacific Airways et United Airlines entre Hong Kong, Singapour, Londres et New York. Les observateurs gouvernementaux des essais comprenaient les douanes et la protection des frontières américaines (CBP) et les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), ainsi que la force frontalière et le ministère des Transports britanniques.

Les compagnies aériennes du réseau Common Trust : JetBlue, Lufthansa, Swiss International Airlines, United Airlines et Virgin Atlantic, commenceront le déploiement du Passeport Commun en décembre sur certains vols au départ de New York, Boston, Londres et Hong Kong.

Les laboratoires aéroportuaires du réseau Common Trust comprennent XpresCheck (JFK, Newark, Boston), Collinson (Heathrow, Gatwick) et Prenetics (Hong-Kong).

Ce soutien des aéroports du monde entier au réseau Common Trust et au Passeport Commun intervient une semaine après que les trois alliances aériennes — Oneworld, SkyTeam et Star Alliance —- aient appelé à une approche harmonisée au niveau mondial pour la validation et l’authentification des tests et de la vaccination, en mettant en avant le Passeport Commun.

« Les récents essais de passeports santé numériques, tels que le Common Pass, plaident fortement en faveur de l’utilisation de la technologie numérique pour fournir des normes harmonisées dans la validation et la vérification des données accréditées sur la santé des passagers », annonce la déclaration des alliances de compagnies aériennes, dont les 58 compagnies membres représentent plus de 60 % de la capacité aérienne mondiale.

« Avec nos partenaires, nous soutenons tous les efforts visant à rendre les voyages dans le contexte du coronavirus plus sûrs et plus faciles à l’avenir. Nous sommes heureux que les compagnies aériennes du groupe Lufthansa puissent être pionnières sur certaines liaisons aux États-Unis et en Europe en offrant l’utilisation du Passeport Commun à nos passagers », a déclaré Christina Foerster, membre du conseil d’administration du groupe Lufthansa, chargée de la clientèle, des technologies de l’information et de la responsabilité d’entreprise.

« Grâce à notre programme “Safety from the Ground Up” (sécurité dès le départ), JetBlue a été un leader dans l’approche de la sécurité au sol et dans les airs, notamment en étant la première compagnie aérienne américaine à exiger le port de masques », a déclaré Joanna Geraghty, présidente et directrice de l’exploitation de JetBlue. « Nous sommes ravis d’être l’une des premières compagnies aériennes au monde à s’associer au Passeport Commun pour offrir un niveau de sécurité supplémentaire aux voyages aériens aux États-Unis et dans le monde entier. Des tests fiables, combinés à des cartes d’assurance maladie numériques, sont un autre moyen de restaurer la confiance des clients et de rétablir la sécurité des voyages aériens ».

« United (United Airline) a toujours fait preuve de leadership en développant des solutions innovantes pour aider à garantir une expérience de voyage plus sûre à nos clients en ces temps difficiles, ce qui inclut maintenant le fait d’être l’une des premières compagnies aériennes à rejoindre le réseau Common Trust », a déclaré Steve Morrissey, vice-président de United en charge de la réglementation et des politiques. « Nous sommes fiers d’avoir été le premier transporteur américain à tester le Passeport Commun, le 21 octobre dernier, de Londres Heathrow à Newark. Les essais sont un élément clé de notre approche à plusieurs niveaux pour rouvrir les voyages en toute sécurité et assurer le bien-être de nos clients, et nous sommes impatients d’utiliser des plateformes technologiques comme le Passeport Commun pour donner aux voyageurs et aux gouvernements la confiance dans les résultats des tests de dépistage de la Covid-19. »

« Notre partenariat avec le Passeport Commun vient s’ajouter aux mesures de santé et de sécurité à plusieurs niveaux que Virgin Atlantic a mises en place pour garantir la sécurité et la santé de nos clients. En amont d’un vaccin, il est essentiel de s’assurer que les clients comprennent les dernières exigences en matière de tests pour voyager, afin de renforcer la confiance des consommateurs et la solution Passeport Commun est une étape importante pour offrir une norme internationale commune », a déclaré Corneel Koster, directeur du service clients et des opérations de Virgin Atlantic. « Nous attendons des gouvernements qu’ils s’orientent de toute urgence vers des normes de test harmonisées et, parallèlement, qu’ils mettent en place un solide régime de test avant le départ qui permette de favoriser les voyages internationaux, de remplacer en toute sécurité la quarantaine dès que possible et de permettre la réouverture du ciel à grande échelle. »

« En tant que Forum, nous nous sommes engagés à rassembler nos secteurs de la santé, de la chaîne d’approvisionnement, de l’aviation et du transport maritime pour assurer le succès de ce service public mondial commun », a déclaré Christoph Wolff, responsable de la mobilité au Forum économique mondial. « Le réseau Common Trust est le type de collaboration concrète, rapide et intersectorielle nécessaire pour permettre une action unifiée visant à rétablir la confiance dans les voyages. Des efforts cloisonnés ne feront qu’accroître la confusion et entraver la reprise du secteur. »

Le réseau Common Trust est alimenté par un réseau mondial de laboratoires, de distributeurs de vaccins et de prestataires de soins de santé qui acceptent de fournir aux individus un accès numérique à leurs propres informations de santé en utilisant des standards compatibles à l’échelle mondiale (par exemple HL7 FHIR, références vérifiables du W3C). Le réseau comprend des centaines de systèmes de santé couvrant des milliers d’endroits aux États-Unis et un réseau croissant de laboratoires et de prestataires de soins de santé dans le monde entier.

« Le test COVID dans les aéroports et une approche sûre et cohérente de la gestion des informations numériques sont des éléments clés pour rétablir la confiance des passagers dans les voyages aériens. XpresCheck est très heureux d’être un laboratoire et un partenaire de test dans le réseau Common Trust », a déclaré le chef de la direction d’XpresCheck, Doug Satzman. « New York et Boston représentent des plaques tournantes commerciales majeures pour le monde qui pourront bientôt être activées grâce à des partenariats innovateurs comme celui-ci.»

« Nous sommes fiers de participer à cette collaboration et de travailler avec le réseau Common Trust et d’autres partenaires pour créer une solution qui aidera davantage de personnes à retourner au travail et à voyager en toute sécurité pendant la pandémie et au-delà », a déclaré Joan Harvey, présidente de la coordination des soins à Cigna.

Common Pass : le passeport qui vous permettra de voyager (ou non)

La fondation du projet commun

La Commons Project Foundation est une fiducie publique à but non lucratif établie avec le soutien de la Fondation Rockefeller. Elle construit et exploite des plateformes et des services numériques pour le bien commun. Notre structure axée sur la mission est conçue pour attirer des talents de classe mondiale, afin de construire et de maintenir des services publics numériques d’une manière qui serve avant tout les intérêts des gens. En commençant par les informations sur la santé, nous nous efforçons de donner aux gens les moyens d’accéder à leurs données personnelles, de les contrôler et de les utiliser à leur propre avantage.

Le Forum économique mondial

Le Forum économique mondial est l’Organisation internationale pour la coopération public-privé. Le Forum engage les principaux dirigeants politiques, commerciaux, culturels et autres de la société à façonner les programmes mondiaux, régionaux et industriels. Il a été créé en 1971 en tant que fondation à but non lucratif et son siège se trouve à Genève, en Suisse. Il est indépendant, impartial et n’est lié à aucun intérêt particulier. Dans tous ses efforts, le Forum s’efforce de démontrer l’esprit d’entreprise dans l’intérêt public mondial tout en respectant les normes de gouvernance les plus élevées. L’intégrité morale et intellectuelle est au cœur de tout ce qu’il fait.

En résumé

  • Le Forum économique mondial et la Commons Project Foundation (Fondation pour des projets communs) accueillent le Conseil international des Aéroports du monde (ACI) comme membre du réseau Common Trust (Réseau de confiance commun).

  • Les compagnies aériennes du réseau Common Trust : JetBlue, Lufthansa, Swiss International Airlines, United Airlines et Virgin Atlantic commenceront en décembre le déploiement du Common Pass (Passeport Commun) pour les passagers en provenance de New York, Boston, Londres et Hong Kong.

  • Le Passeport Commun permet aux personnes de démontrer leur état par rapport à la Covid tout en protégeant la confidentialité de leurs données.

  • Le réseau Common Trust est une initiative mondiale à but non lucratif visant à donner aux individus un accès numérique aux informations sur la santé, notamment aux résultats de laboratoire et aux dossiers de vaccination.

  • Le réseau Common Trust comprend des centaines de systèmes de santé couvrant des milliers de sites aux États-Unis et un réseau croissant de laboratoires et de prestataires de santé dans le monde entier.

  • Les laboratoires aéroportuaires du réseau Common Trust comprennent XpresCheck (JFK, Newark, Boston), Collinson (Heathrow, Gatwick) et Prenetics (Hong Kong).