Céline Farges, pédiatre au CHU Rennes : « On fait du tri entre les enfants, actuellement l’hôpital est maltraitant ! »

Santé

mise à jour le 01/11/21

Dans la série « On va enquêter », comme le dit si bien notre ministre de la Santé, nous allons du côté de Rennes après une escale très remarquée du côté de l’hôpital Bichat et du CHRU de Besançon. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’au CHU de Rennes, la pédiatre Céline Farges a le moral dans les chaussettes. Et pour cause ! Elle avoue sans détour :


« Il y a des enfants qu’on aurait gardés en hospitalisation il y a quelques années et que maintenant on va se permettre de faire sortir. Ensuite on fait du tri pour ceux qu’on peut transférer parce qu’il n’y a pas assez de place pour hospitaliser. » Le manque de moyens humains et le manque de lits oblige à faire du tri avec les enfants. Le Dr Farges a parfaitement conscience de la situation catastrophique. Elle en tire les conséquences : « Moi je sors le soir, je me dis que je n’ai pas fait du bon travail. Je ne m’y retrouve plus. Les conditions font qu’on ne s’y retrouve plus. Il manque toujours une infirmière, des lits, un médecin… mais, quoi il arrive, les patients ils sont là. Actuellement l’hôpital, il est maltraitant, autant pour les soignants que pour les patients. »

Le Média en 4-4-2

partage cet article !