Covid-19 : Boris Johnson fait appel à l’armée pour tester des villes entières

Santé

mise à jour le 27/01/22

Covid-19 : Boris Johnson fait appel à l’armée pour tester rapidement des villes entières

Boris Johnson fera appel à l’armée pour aider à mettre en place des « tests rapides » qui permettront de tester des « villes entières » pour la Covid en quelques jours. Le Premier ministre a fait cette annonce lors d’une conférence de presse à Downing Street ce soir, alors qu’il replonge la nation dans un confinement strict jusqu’au 2 décembre.

Points clés du deuxième confinement :

  • Les restrictions commenceront à minuit le jeudi matin et dureront jusqu’au 2 décembre.
  • Les personnes ne pourront quitter leur domicile que pour des raisons spécifiques, telles que faire des courses essentielles, faire de l’exercice en plein air et travailler si elles ne peuvent pas travailler à domicile.
  • Les magasins non essentiels devront fermer, mais les supermarchés ne devront pas fermer d’allées comme cela s’est produit au Pays de Galles.
  • Les restaurants et les bars devront fermer, sauf s’ils proposent un service de vente à emporter.
  • Les centres de loisirs, les salles de sport et les installations sportives devront fermer, mais le sport professionnel continuera d’être pratiqué.
  • Les entreprises qui ne peuvent pas fonctionner à distance — comme la construction — devront continuer à fonctionner comme avant, en prenant des mesures de sécurité.
  • Le plan de congés sera prolongé pendant la période de confinement, au lieu de prendre fin demain comme prévu initialement.
  • L’exercice physique est autorisé sans limite de fréquence, mais les sports organisés — y compris les activités de plein air comme le golf — ne seront pas autorisés.
  • Lorsque le confinement prendra fin, le système de « Tiers » (zones) sera réinstauré, la question étant de savoir quel paramètre sera utilisé pour décider si les restrictions peuvent être assouplies dans certaines zones.

Le taux de reproduction du virus pour la Grande-Bretagne (le nombre moyen de personnes que chaque patient atteint de la Covid-19 infecte) est estimé à 1,5, ce qui a poussé le Premier ministre à lancer une nouvelle action ce soir.

Le SAGE (conseil scientifique) a suggéré que le taux de reproduction pourrait être réduit à au moins 0,75 grâce à des tests de masse et à un meilleur traçage des cas contacts.

Actuellement, le NHS (National Health Security – Sécurité sociale) avec son programme « Test et Traçage » — autrefois considéré comme la meilleure solution par les ministres — ne parvient toujours pas à détecter quatre cas suspects de Covid-19 sur dix, et souvent ne les contacte pas avant au moins trois jours.

Selon les experts, la baisse du taux de reproduction dépend du bon fonctionnement du système de test et de traçage, qui permet de détecter, en un jour, au moins 80 % des contacts proches des patients infectés.

M. Johnson a souligné les progrès réalisés dans le programme de tests et déclaré ce soir : « Nous disposons maintenant de la perspective imminente de pouvoir effectuer des millions de tests peu coûteux, fiables et surtout rapides. »

Il a déclaré que ces tests « feront reculer la maladie », que l’Armée a été appelée pour aider à la logistique et qu’un déploiement commencera dans quelques jours.
« Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, nous prévoyons un déploiement régulier mais massif de ces tests rapides, qui seront effectués dans nombre croissant de situations, qu’il s’agisse d’aider les femmes à avoir leur partenaire avec elles dans les salles d’accouchement ou de tester des villes entières », a-t-il déclaré.

Le Dr Simon Clarke, professeur de microbiologie cellulaire, a qualifié l’annonce de « précipitée », et déclaré qu’elle « pourrait avoir été annoncée maintenant uniquement pour mieux faire passer la pilule du nouveau confinement ».

Il a toutefois ajouté : « Le dépistage rapide et efficace en masse et l’isolement des personnes infectées est vraiment le meilleur moyen pour le pays de sortir de ce cauchemar. »

Le directeur général des Chambres de commerce britanniques, Adam Marshall, a déclaré : « Le gouvernement ne doit pas gaspiller le temps qui lui est accordé pour imposer un nouveau confinement qui permettrait de tester en masse et de régler les systèmes de test et de traçage — qui sont la clé d’une stratégie de sortie durable pour la santé publique et l’économie. »

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a partagé ces mêmes opinions et déclaré : « Nous devons une fois de plus faire d’énormes sacrifices collectifs pour éviter de nouvelles souffrances plus tard. Je continuerai à faire pression sur le gouvernement pour qu’il mette enfin au point un système de test et de traçabilité pleinement opérationnel et le soutien financier dont Londres a besoin. »

Le gouvernement avait promis une cadence de 500 000 tests par jour d’ici la fin de ce mois, et on ne saura pas avant lundi si cela a été atteint.

Les dernières données du tableau de bord de jeudi montrent qu’il y a actuellement une cadence de 480 961 tests — avec 347 626 tests en cours de traitement.

– Source : Boris Johnson brings in the Army to help roll out ‘rapid turnaround’ tests for Covid for ‘whole cities within days’
– Une traduction du Média en 4-4-2

partage cet article !