Autriche : « des putes contre un vaccin », c’est le pari de la maison close Funpalast

Faits-divers

mise à jour le 16/11/21

Le vaccin contre le convi-19 fait le trottoir en Autriche à l’image de la maison close Funpalast qui propose à toute personne qui veut se faire vacciner de recevoir un bon de 40 euros pour une entrée gratuite. Une fois à l’intérieur de l’établissement de 7 000 m², avec 1 000 m² de plage de sable, bar, piscine, palmiers, endroits très intimes et 40 chambres, cent femmes ravissantes vous tiendront volontiers compagnie et ce ne sera pas pour faire un Babyfoot, sauf si vous êtes vraiment un gros joueur. Bien que l’entrée soit gratuite, comptez tout de même 60 euros le rapport sexuel avec l’une des femmes.

Un gros coup de pub pour le directeur Peter Laskaris, qui souhaite avant tout faire rentrer de l’argent avant de se préoccuper de la santé de ses clients. Tous les moyens sont bons pour vendre le vaccin.

« Le premier lundi, 31 clients étaient là, mais c’était un jour férié. Tout le monde peut venir, avec ou sans pièce d’identité : 95 % de nos invités sont issus de l’immigration et nous souhaitons augmenter le quota de ce groupe avec notre campagne de vaccination », a déclaré directeur Peter Laskaris à Bild.

A notre rédaction, nous déplorons évidemment ce genre de procédé… mais dans un souci journalistique, nous allons envoyer une équipe du 4-4-2 sur place afin de vérifier — sur le terrain — si l’eau de la piscine est vraiment à 25 °, comme annoncé sur le site. Le doute nous habite et au sein de l’équipe les opinions divergent. Nous vous tiendrons au courant des avancées de notre enquête sous peu.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !