Un sénateur américain accusé de transphobie pour avoir dit que les hommes ne pouvaient pas tomber « enceints »

Science et technologie

mise à jour le 17/07/22

Voici un échange qui sort de l’ordinaire… Un débat sur les droits reproductifs des personnes trans a eu lieu ce mardi 12 juillet 2022 entre Khiara Bridges, professeur de droit à Berkeley, et le sénateur Josh Hawley. Ce dernier a été qualifié de transphobe pour avoir posé la question de savoir si les hommes pouvaient tomber enceints. Il n’en fallait pas plus au Pr Khiara Bridges, militante LGBTQQIP2SAA…, pour s’indigner et accuser le sénateur de nier la possibilité aux hommes de mettre au monde un enfant.

Comprenons bien que ce n’est pas la réponse scientifique ou de simple bon sens qui intéresse la militante d’extrême droite LGBT. Car un homme ne peut pas avoir un bébé par les voies naturelles. Face à l’évidence de la réponse scientifique, l’attaque se fait sur la question. C’est l’interrogation qui doit être battue en brèche, afin de gagner le combat, pour pouvoir nier la réalité. L’accusation de transphobie permet de diaboliser l’interlocuteur pour tenter de le faire taire. Un peu comme les accusations de complotisme, de racisme, d’antisémitisme, tous ces « ismes » qui empêchent de réfléchir.

Un débat surréaliste qui rappelle celui avec l’homme blanc, Arnaud Gauthier-Fawas, qui s’en défend… malgré les apparences évidentes.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !