Secret médical : Olivier Véran veut autoriser les directeurs d’établissements à savoir si votre enfant est vacciné

Ingénierie sociale, Politique, Santé

mise à jour le 21/10/21

Dans l’indifférence générale des députés qui viennent siéger selon leur humeur du moment, le secret médical des mineurs en prend un coup. Voilà où nous en sommes : à fliquer les enfants en permettant aux directeurs d’établissements de faire la police, afin de savoir qui est vacciné ou non. On vous laisse deviner les dérives…


Les maires n’ont pas connaissance des fichés S, mais on saura si les enfants seront ou pas vaccinés. De quoi laisser rêveur Kim Jong-un. Mais peut-on envisager un amendement qui dévoile le statut vaccinal des sénateurs, députés et membres du gouvernement… ou bien tout ce beau monde restera-t-il exempté ?

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, l’espace de santé numérique de tous les usagers sera déployé le 1er janvier 2022. Ce coffret numérique contiendra toutes vos données de santé : rendez-vous médicaux, ordonnance, prises de sang, imageries médicales, vaccin et rappels, pathologies, suivi médical, comptes rendus d’hospitalisation, etc. Loin de nous l’ombre de l’idée qu’un jour peut-être ces données tombent entre les mains du privé…

[NDLR : L’Assurance Maladie enverra un courrier ou un mail prévenant l’assuré d’activer son Espace Santé. Vous pourrez toutefois vous y opposer. Sans réponse de votre part, l’Espace Santé sera automatiquement créé. On vous aura prévenus !]

Olivier Véran, ministre de la Santé : « Il faudra du temps, vous l’imaginez bien, pour que chacun s’acclimate et apprenne à s’en servir, mais cela va être une petite révolution très favorable à la santé. »

Le Média en 4-4-2

partage cet article !