Remplacer les soignants non-vaccinés : les agences d’intérim débordées, 1 300 demandes en une semaine

Économie, Santé

mise à jour le 26/09/21

Les agences d’intérim spécialisées débordent de demandes depuis l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale chez les soignants. Le directeur du réseau « Vitalis Médical », l’une des trente agences en France, craint ne plus pouvoir répondre à toutes les demandes. Europe1 lui a tendu le micro.

Plus de 1 300 demandes en une semaine

En une semaine, la trentaine d’agences d’intérim spécialisées dans le pays disent avoir reçu pas moins de 1 300 demandes pour trouver des intérimaires, afin de remplacer les soignants non-vaccinés. « On a eu beaucoup de demandes ces derniers temps. Un client Ehpad, un client hôpital et même un client clinique. On a eu l’exemple récemment d’une pharmacie qui nous a contactés. Le gros des demandes va être sur les métiers infirmiers, aides-soignants, mais on a aussi des demandes de secrétaires médicales ou de temps en temps de médecins », explique Damien Tardivon, directeur du développement du réseau d’intérim médical « Vitalis Médical ».

Lire la suite… 

partage cet article !