Quand la police autrichienne patrouillait dans les boutiques à la recherche des non-vaccinés

Santé

mise à jour le 17/01/23

Afin de rendre hommage aux victimes et de maintenir un devoir de mémoire, nous avons choisi de mettre en lumière les articles mettant en avant les violences et les discriminations subies par les personnes non-vaccinées. Il s'agit notamment des propos et des actions de certaines personnalités ou gouvernements qui ont appelé à la vaccination, y compris pour les enfants, sans égard pour les conséquences sur cette minorité de la population. Nous devons nous rappeler de ces souffrances, de ces injustices et de ces violences, commises avec la complicité des gouvernements, afin de ne pas les reproduire à l'avenir.

En novembre 2021, les autorités autrichiennes avaient imposé un confinement uniquement pour les personnes non vaccinées, ne leur permettant de quitter leur domicile que pour des raisons essentielles telles que les achats de nourriture. Ces mesures inédites avaient eu un impact sur environ 35% de la population autrichienne qui n’avait pas reçu les deux doses du vaccin.


Les images provenant d’Autriche montraient des policiers en uniforme patrouillant dans les centres commerciaux pour vérifier le statut vaccinal des personnes en utilisant une base de données de l’État. Il y avait également des cas de policiers arrêtant des véhicules sur les routes pour vérifier le statut vaccinal des passagers. Les individus pris à l’extérieur sans preuve de vaccination s’exposaient à des amendes pouvant atteindre jusqu’à 1 660 dollars.

Le chancelier autrichien Alexander Schallenberg avait déclaré à l’époque que le confinement était destiné à « faire souffrir » les personnes non vaccinées. Une phrase qui rappelle les propos du président Français et son souhait d’emmerder les non-vaccinés.

En réponse à l’introduction d’un système de passeport vaccinal en France, des images de policiers vérifiant les pass sanitaires dans les cafés et les bars avaient également été diffusées.

De nombreux salariés non vaccinés avaient été renvoyés chez eux en Autriche en raison de l’insuffisance de tests pour obtenir un résultat négatif. Le gouvernement avait également dû indemniser les entreprises qui avaient perdu jusqu’à 35% de leurs revenus en raison de clients non vaccinés qui n’étaient pas autorisés à entrer dans leurs locaux.

Le Média en 4-4-2.


Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous ne recevons aucune aide de la part de l’État français ou de tout autre gouvernement étranger, nous ne sommes pas soutenus par la publicité et n’avons pas de mécène qui nous finance avec des millions. Nous sommes un média créé par le peuple et pour le peuple. Nous sommes une organisation indépendante. Notre seul objectif est de servir la communauté sans être influencés par des intérêts extérieurs.

Notre indépendance a un coût et nous sommes entièrement financés par les dons de personnes comme vous. Si vous appréciez notre travail et que vous souhaitez nous aider à continuer à offrir une information de qualité, nous vous invitons à faire un don.

Votre contribution, quelle que soit sa taille, nous permettra de couvrir des sujets importants qui peuvent parfois être ignorés par les médias traditionnels. Grâce à votre soutien, nous pourrons continuer à être un média créé par le peuple et pour le peuple.

Nous espérons sincèrement que vous serez en mesure de nous soutenir dans notre mission et nous vous remercions de tout cœur pour votre générosité.

Pour nous soutenir financièrement :

De l’équipe du Média en 4-4-2.


 

partage cet article !