Marioupol : 1 026 soldats ukrainiens, dont 162 officiers, se sont rendus à la Russie

Politique

mise à jour le 13/04/22

C’est la plus grande reddition depuis que la Russie a lancé une opération militaire spéciale pour démilitariser et dénazifier l’Ukraine. L’objectif de Vladimir Poutine est : « la protection des personnes qui ont été soumises au génocide par le régime de Kiev pendant huit ans ». C’est une défaite pour Zelensky et un coup de tonnerre qui s’abat sur l’armée ukrainienne qui répète — sous forme de propagande — gagner du terrain à chaque jour qui passe. La réalité est tout autre.

Lors du briefing du ministère de la Défense de la Russie, Igor Konachenkov a annoncé : « A Marioupol, dans la zone de l’usine métallurgique Ilyich, à la suite d’actions offensives réussies par les forces armées russes et les unités de police de la République populaire de Donetsk, 1 026 militaires ukrainiens de la 36e brigade de marine ont déposé volontairement les armes et sont rendus. Il y a 162 officiers des forces armées ukrainiennes parmi les militaires qui se sont rendus. Cent cinquante et un militaires ukrainiens blessés de la 36e brigade de marine ont reçu des soins médicaux sur place, après quoi ils ont tous été emmenés à l’hôpital de la ville de Marioupol pour y être soignés. »

Militaires ukrainiens qui se sont rendus à Marioupol, soignés par la Russie à l’hôpital du district central de Novoazovskaya – © RIA Novosti / Ilya Pitalev

Si pour l’Occident, la victoire se fait dans les médias, la Russie sait très bien qu’elle se fera sur le terrain et que le temps fera remonter la vérité après les enquêtes, comme ce fut le cas en Irak, en Libye, en Syrie, en Afghanistan…

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !