Les cadres fuient la capitale pour s’installer en région

28 avril 2021 | Économie, Société

Paris n’a plus la cote. Après l’immobilier, c’est l’attractivité de la capitale pour les cadres qui semble maintenant décliner. Une étude, réalisée par Cadremploi * et rendue publique ce mardi, analyse les recherches d’emploi des cadres franciliens depuis janvier 2020 : avec la crise sanitaire, ils sont de plus en plus nombreux à rêver d’ailleurs.

En tête des recherches : Nantes, Bordeaux et Lyon

Mais où donc les déçus de la capitale envisagent-ils leur nouvelle vie ? Loire-Atlantique, Gironde et Rhône sont les départements les plus convoités : les bassins d’emploi des grandes villes comme Nantes, Bordeaux et Lyon sont très attractifs. Mais le climat et le cadre de vie comptent également : les cadres franciliens aimeraient pouvoir respirer l’air marin de la côte Ouest ou randonner dans les Alpes sans avoir à prendre le train ou faire des heures de voiture. Toutefois la distance avec la capitale doit rester raisonnable et si ces trois villes sont si plébiscitées, c’est qu’elles sont reliées à Paris en moins de trois heures par le TGV. On ne coupe pas le cordon si facilement.