Julian Reichelt, PDG de Bild : On a dit aux enfants pendant un an et demi : « Si vous ne suivez pas les règles, grand-mère va mourir ! »

Santé

mise à jour le 12/07/21

Le PDG de Bild, Julian Reichelt, qui s’était excusé envers tous les enfants pour la gestion de la crise sanitaire, revient dans cette interview où il critique le gouvernement devenu autoritaire.

« Même vacciné, on doit continuer à se tester, se tester, se tester. Cela signifie, dans la traduction, que la politique ne veut pas montrer une issue à cette pandémie. Elle veut maintenir cet état, dans lequel la chancelière Angela Merkel ou le ministre de la santé Spahn veulent me dire, en tant que personne en parfaite santé, doublement vaccinée, responsable et consciente des risques, ce que je dois afficher sur mon visage.

Et je pense qu’il n’y a plus de raison pour cela et que nous devons nous éloigner de cette vision du monde et de cette vision de l’homme, que nous avons un gouvernement qui est autorisé à nous prescrire des choses insensées comme bon lui semble. Il est urgent de sortir de cette dépendance à l’égard de l’État fort et (entre-temps devenu) autoritaire.

Ces derniers temps, nous entendons encore et encore : beaucoup d’enfants veulent se faire vacciner volontairement. Après avoir dit aux enfants pendant un an et demi : « Si vous ne suivez pas les règles, grand-mère va mourir ! » on ne peut pas sérieusement parler de volontariat.

Et nous éprouvons un manque de liberté similaire avec les enfants, à qui nous suggérons : « Si vous ne vous faites pas vacciner, vous mettez d’autres personnes en danger. » La traduction est la suivante : « Faites-vous injecter quelque chose dont vous n’avez pas besoin parce que des adultes ne veulent pas se le faire injecter. »

Traduit par D5Memi pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !